En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

MC5

Groupe américain de rock formé en 1966 à Detroit, Michigan, par Rob Tyner, mort en 1991, (chant), Wayne Kramer (guitare), Frederick « Sonic » Smith (guitare), Michael Davis (basse) et Dennis Thompson (batterie).

Avec les Stooges — également originaires de Detroit, dite Motor City, du fait de la présence des grandes usines d'automobiles —, le MC5 fait figure de gardien du temple du rock brut et provocant. Le Motor City Five — du nom du classique Motor City Is Burning de John Lee Hooker — apparaît pour la première fois en 1966 sur le 45 tours I Can Only Give You Everything. Mais le groupe ne se révèle vraiment qu'en 1968, avec le mythique Kick Out The Jams. C'est l'avènement (plutôt chaotique) du rock puissant, furieux et politisé, proche à la fois des Who et du free jazz de John Coltrane. Dès 1969, John Sinclair, activiste politique d'extrême gauche, se charge du management du groupe, qu'il utilise comme arme culturelle à des fins révolutionnaires.

Le MC5 affiche des positions gauchistes de plus en plus marquées, appelant à la révolte les ouvriers et les employés. Ces provocations, ajoutées à la consommation de drogues, attirent sur eux l'attention de la justice américaine. John Sinclair est condamné à dix ans de prison pour deux joints ; Lennon en fera une chanson en 1972 (sur Sometimes In New York City). Le groupe perd son mentor et quitte Elektra pour Atlantic. John Landau (futur manager de Springsteen et alors journaliste à Rolling Stone) prend la relève et produit en 1970 Back In The USA, second album, un manifeste du style « garage » (fort, efficace et peu sophistiqué).

Rebelles. Le groupe confirme ici sa réputation de groupe révolutionnaire, ancêtre du rock punk. L'année suivante paraît High Time, dans la même lignée. L'épopée sauvage du Motor City Five s'achève en 1972, après une ultime tournée.

Rob Tyner abandonne pour écrire de la science-fiction. Il disparaît le 26 septembre 1991, après un album solo, Bloodbrothers (1990). Dennis Thompson forme en 1978 New Race, avec Ron Asheton (des Stooges), et sort l'album The First & The Last (1981). Sonic Smith joue derrière Patti (Smith), qu'il a épousée, monte le Sonic's Rendez Vous Band, collabore un temps avec Iggy Pop et décède à son tour en 1994. Kramer croupit deux ans en prison à Detroit pour une affaire de drogue et monte, dès sa sortie, un groupe avec Johnny Thunders, Gang War ; mais leurs deux réputations leur ferment les portes du métier. En 1995, cependant, il est de retour avec quelques rescapés du mouvement grunge.

Groupe culte à la carrière éphémère, au même titre que les Stooges, le Velvet Underground ou les Flamin'Groovies, le MC5 a dessiné les traits d'un rock garage sans concession.