En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Motörhead

Groupe britannique de rock et de hard-rock fondé en 1975 à Leeds par Lemmy, alias Ian Kilminster (chant, basse), Larry Wallis, remplacé par « Fast » Eddie Clark, puis Brian « Robo » Robertson (guitare) et Lucas Fox, remplacé par Phil « Philty Animal » Taylor (batterie).

1975. Le hard-rock est en recul en Grande-Bretagne. Le genre semble alors tourner en rond. Cette année-là, un certain Lemmy, vieux routier de la scène rock, déjà âgé de trente ans, quitte son groupe, Hawkwind, où il tient la place de bassiste. Avec sa haute stature, ses bacchantes, ses verrues et ses longs cheveux filasse, c'est l'archétype du musicien de hard, grand buveur de bière et consommateur d'amphétamines. Il crée, alors, Motörhead (le mot signifie « drogué » en argot américain).

Après l'échec d'un premier single, qui n'est même pas distribué (On Parole), Lemmy change de musiciens et trouve le moyen de faire éditer, en 1977, leur premier album éponyme, enregistré, dit-on, en état d'ébriété. En pleine période punk, l'album retient l'attention par sa vitesse, son énergie et sa puissance sonore. L'année suivante, Motörhead sort Overkill. Le succès arrive et les albums s'enchaînent (Bomber, 1979, Ace Of Spades, 1980, Iron Fist, 1982).

Impavide Lemmy. En 1980, le groupe est au sommet. Les changements de personnel vont alors se multiplier (départ de Clark, remplacé par Brian « Robo » Robertson — ex-Thin Lizzy — qui s'en va lui-même en 1983, puis stabilisation dans les années 1990 autour de Wurtzel et Phil Campbell aux guitares et de Mickey Dee aux fûts), ce qui n'empêche pas Lemmy de rester fermement aux commandes, d'enchaîner les albums et, même, d'enregistrer avec sa compagne, la sulfureuse Wendy Williams (ex-Plasmatics), une chanson country de Tammy Wynette, Stand By Your Man. Dans les années 1990, près de vingt ans après sa création, Motörhead applique sa formule avec une efficacité toujours intacte, galvanisé par la basse de Lemmy qui joue de ses quatre cordes comme s'il s'agissait d'une guitare solo. En 1997, nouvel album, nouvelle tournée et nouvelle formation (Phil Campbell, guitare, Mikkey Dee, batterie…). Mais Lemmy a ce besoin viscéral d’évoluer et de se battre et, depuis une dizaine d'années, Motörhead est revenu au meilleur niveau, alignant des albums à la brutalité sans artifice, entrecoupés de tournées toujours aussi dévastatrices, comme le soulignent les albums Everything Louder Than Everyone Else en 1999, Boneshaker en 2001, l'excellent Inferno en 2004, Kiss of Death en 2006, Motörizer en 2008, The World is Yours en 2010, Aftershock en 2013 et Bad Magic en 2015.

Le leader et fondateur du groupe, Lemmy Kilminster, décède le 28 décembre 2015, deux jours après le diagnostic d'un cancer et quatre jours après son 70e anniversaire.