En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

pairie

Titre, dignité de pair, à titre héréditaire ou personnel.

HISTOIRE

En France, la pairie, instituée sans doute au xiie s., est attestée depuis le xiiie s. Les douze pairs, dont six laïques (les « grands féodaux ») et six évêques, étaient les conseillers-nés du roi, et à l'origine de grands juges. Les pairs laïques disparurent et la monarchie créa ensuite de nouveaux pairs en érigeant des seigneuries en pairies héréditaires. En 1789, on comptait 49 pairs. Ils avaient une place d'honneur à la cour et un droit de séance au parlement. La pairie, supprimée en 1790, fut rétablie par Louis XVIII dans la Charte de 1814. Les pairs, nommés par le roi à titre généralement héréditaire et en nombre illimité, formèrent dès lors une Chambre haute à pouvoir législatif et éventuellement judiciaire. L'hérédité fut supprimée en 1831. La Chambre des pairs, recrutée dans la noblesse, la bourgeoisie d'affaires et la haute fonction publique, eut un rôle politique discret. Elle disparut en 1848.