En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

gamétogenèse

Mécanisme de formation des gamètes.

La gamétogenèse a pour but la production de gamètes, ou cellules fécondantes (spermatozoïdes et ovocytes ou ovules), ayant un nombre haploïde (N) de chromosomes au lieu du nombre diploïde (2N) propre à l'espèce. La cellule originelle, ou gonie, se divise deux fois, alors que les chromosomes ne se reproduisent qu'une fois. La gamétogenèse comprend une première période de multiplication des cellules primordiales (spermatogonies, ovogonies) afin de constituer un stock. Celle-ci est suivie par la méiose, qui comporte une première division dite « réductionnelle » et une deuxième dite « équationnelle », aboutissant à la réduction de moitié du nombre des chromosomes.

Dans l'espèce humaine, la gamétogenèse débute, chez l'individu masculin, lors de la puberté et peut se prolonger jusqu'à un âge avancé de la vie ; chez la femme, elle débute durant la vie embryonnaire et le cycle de maturation ne se termine que s'il y a fécondation.

Le processus de gamétogenèse peut subir un grand nombre d'accidents, qui se traduisent par les aberrations chromosomiques de nombre ou de structure, ainsi que par les différents degrés de polyploïdie (triploïdie, tétraploïdie).