En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

euro

Euro, les pièces de monnaie
Euro, les pièces de monnaie

Unité monétaire commune de 18 des 28 pays de l'Union européenne (Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Lettonie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Portugal, Slovaquie, Slovénie) [symbole : €], divisée en 100 cents. (L'euro a en outre été adopté comme monnaie nationale à Monaco, au Vatican et à Saint-Marin. Et il est de fait la monnaie de l'Andorre, du Kosovo et du Monténégro.)

L'euro, dont l'appellation a été adoptée au Conseil européen de Madrid de décembre 1995, est mis en place le 1er janvier 1999 (le 1er janvier 2001 pour la Grèce, le 1er janvier 2007 pour la Slovénie, le 1er janvier 2008 pour Chypre et Malte, le 1er janvier 2011 pour l'Estonie, le 1er janvier 2014 pour la Lettonie, le 1er janvier 2015 pour la Lituanie). Jusqu'au 31 décembre 2001, la monnaie n'existe que sous sa forme scripturale. Les pièces et les billets en euro (huit pièces, de 1, 2, 5, 10, 20 et 50 cent[s] et de 1 et 2 euro[s], et sept billets, de 5, 10, 20, 50, 100, 200, 500 euros) sont mis en circulation le 1er janvier 2002. À cette date, les chèques libellés en euros deviennent obligatoires. Toutefois, pièces et billets des monnaies nationales continuent d'avoir cours parallèlement pendant quelques semaines, avant de disparaître (pour le franc français, le 17 février 2002 à minuit). Un euro équivaut à 6,55957 francs (0,152 euro pour 1 franc).

Le processus historique

Le traité de Rome du 25 mars 1957, instituant la Communauté économique européenne, ne prévoyait pas la création d'une monnaie européenne. Cependant, la désagrégation du système monétaire international, dès le début des années 1970, fut à l'origine de plusieurs tentatives d'harmonisation des taux de change entre les pays européens afin de sauvegarder les bénéfices du commerce intracommunautaire et la poursuite du processus d'intégration européen. Ce fut d'abord, en 1972, l'expérience du « serpent monétaire » européen, suivie de l'organisation du Système monétaire européen (SME) en 1979. Le traité de Maastricht de 1992 allait consacrer l'avènement d'une Union économique et monétaire (UEM), articulée autour d'une monnaie unique en Europe.

L'euro est appelé à devenir l'une des devises-clés de l'espace monétaire et financier international, face au dollar. Toutefois, la devise européenne se heurte à un certain nombre d'obstacles, qui peuvent contrecarrer sa maturité dans la mesure où l'Union européenne n'est fondée que sur un processus de coopération économique. En outre, la crédibilité de l'euro est fragilisée par les disparités de niveau de développement et par les divergences entre les politiques économiques (orientations budgétaires et fiscales) des États formant la zone euro (euroland).