En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

dissuasion

(américain dissuasion, du latin dissuasio, -onis)

Stratégie de défense qui s'appuie essentiellement sur l'arme nucléaire. (L'adversaire potentiel renonce à une agression parce qu'il pense que le gain escomptable est inférieur au risque de destruction qu'il encourt. Après la Seconde Guerre mondiale, la dissuasion a permis d'éviter l'affrontement entre les deux blocs, notamment lors de la crise des missiles à Cuba, en 1962. La dissuasion demeure la composante majeure de la défense française.)

MILITAIRE

La crédibilité de la dissuasion repose sur la volonté politique et la qualité du potentiel militaire. La première nécessite, dans les démocraties, un consensus populaire qui rende plausible une décision d'emploi de l'arme nucléaire en cas d'agression. La seconde conditionne la capacité de frapper l'adversaire : l'arsenal nucléaire doit être suffisamment protégé pour permettre une frappe de riposte, dite « frappe en second » (rôle des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins) ; les armes doivent être « durcies » afin de pouvoir pénétrer sur le territoire ennemi et atteindre leurs cibles sans être détruites préventivement par des systèmes de type ABM (AntiBallistic Missile). La miniaturisation de l'arme nucléaire, son emploi circonscrit au théâtre opérationnel pourraient affaiblir le concept de dissuasion en favorisant des stratégies d'emploi.