En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Taiping

(« Grande Paix »)

Mouvement politique et religieux qui agita la Chine de 1851 à 1864.

Son fondateur, Hong Xiuquan, voulait sauver la Chine, alors en pleine décadence. Il souleva les mécontents, paysans du Guangxi et prolétaires des ports, et reçut l'appui de sociétés secrètes, comme celle de la Triade, opposées à la dynastie mandchoue. Pour ceux qui le suivirent, Hong fonda la secte des « Adorateurs de Dieu », qui mêlait à quelques notions de la Bible de très vieilles traditions chinoises. En 1851, il annonça la fondation de l'empire céleste de la Grande Paix (Taiping tian guo) et prit, avec le titre d'empereur, le nom de Tian Wang (« Roi Céleste »). Il émancipa les femmes, organisa un collectivisme agraire, détruisit le pouvoir des mandarins et utilisa la Bible comme livre d’examen pour ses fonctionnaires. Grâce à son armée disciplinée, il conquit la basse vallée du Yangzi Jiang (fin 1852-début 1853) et installa sa capitale à Nankin (1853). Mais ses auxiliaires se divisèrent et il ne put conquérir la Chine du Nord. Tian Wang condamna la Triade et finit par confier tous les postes clefs à ses proches parents. Le mouvement rencontra alors l'hostilité des missionnaires catholiques, puis des commerçants français et anglais, qui préféraient appuyer la dynastie mandchoue. En 1862 commença l'offensive générale contre les Taiping, qui menaçaient Shanghai. Les troupes impériales, aidées par des aventuriers européens, prirent Nankin le 19 juillet 1864. Tian Wang se suicida et les derniers rebelles se réfugièrent au Tonkin.

Pour en savoir plus, voir l'article histoire de la Chine.