En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

la Saint-Barthélemy

Le massacre de la Saint-Barthélemy
Le massacre de la Saint-Barthélemy

Massacre de protestants qui eut lieu principalement à Paris le 24 août 1572, jour de la fête de saint Barthélemy.

Catherine de Médicis, hostile au projet d'aide aux Pays-Bas insurgés contre Philippe II et jalouse de l'influence de l'amiral de Coligny, chef des protestants, s'allia aux Guises pour le faire assassiner. Quatre jours après le mariage d'Henri de Navarre (futur Henri IV) et de Marguerite de Valois, un attentat contre l'amiral échoua (22 août). Craignant d'être compromise par l'enquête, Catherine obtint du roi Charles IX, pour déjouer un prétendu complot, l'ordre de mettre à mort tous les chefs protestants. Coligny et la plupart d'entre eux furent tués dans la nuit du 23 au 24 août. Henri de Navarre et Condé durent abjurer pour sauver leur vie. Puis le peuple se déchaîna, faisant environ 3 000 victimes. De nombreuses villes suivirent l'exemple de la capitale.