En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Parlement britannique

L'origine du Parlement d'Angleterre se trouve, comme en France, dans la Curia regis (Cour du roi) médiévale. Ce n'est qu'à partir du règne d'Édouard Ier (1272-1307) que le Parlement devient une institution régulière. Il comporte les lords (barons et prélats) et d'autre part les élus des comtés et des bourgs.

Au xive s., les fonctions du Parlement se précisent : de judiciaires, puis financières, elles deviennent politiques.

D'autre part, la Chambre des communes (représentants élus) et la Chambre des pairs (lords) s'individualisent aux xive et xve s.

Les besoins financiers de la monarchie Tudor donnent une nouvelle vie au Parlement. Mais l'opposition parlementaire au despotisme des Stuarts aboutit à la révolution de 1642-1649, et la révolution de 1688 consolide le succès du Parlement. La fin du xviie s. voit également la naissance des partis politiques.

Au xviiie s., l'exécutif passe aux mains d'un cabinet, dirigé par un Premier ministre, qui doit s'appuyer sur une majorité parlementaire. Ainsi s'élabore progressivement l'aspect moderne du Parlement britannique.

Au début du xixe s., ce régime est bien établi. Le ministère (gouvernement) est responsable devant le Parlement, dont l'élément essentiel est la Chambre des communes. Ses fonctions bien définies, il évolue au xixe s. et au début du xxe s., à la suite d'une série de réformes électorales. Après les lois de 1911 et de 1948, la Chambre des lords ne joue plus qu'un rôle très effacé.

Des désignations spécifiques au cours de l'histoire. Certains épisodes de l'histoire de l'Angleterre ont valu au Parlement d'être nommé de façon particulière. On a ainsi appelé :
Bon Parlement (Good Parliament), la session du Parlement anglais de 1376, au cours de laquelle les Communes réclamèrent un accroissement des pouvoirs parlementaires ;
Court Parlement (Short Parliament), le Parlement anglais du 13 avril au 5 mai 1640 ; convoqué par Charles Ier, il refusa d'accorder au roi les subsides demandés ;
Long Parlement (Long Parliament), le Parlement anglais de novembre 1640 à décembre 1648, convoqué par Charles Ier pour obtenir des subsides ; son opposition au roi provoqua la première révolution d'Angleterre.
Parlement croupion (Rump Parliament), le Long Parlement anglais après son épuration. Composé de puritains fanatiques, il vota la mort de Charles Ier (1649) ;
Parlement Barebone (Barebone's Parliament), le Parlement constituant anglais (juillet-décembre 1653), substitué par Cromwell au Parlement croupion ;
Parlement Convention (25 avril-29 décembre 1660), le Parlement anglais qui procéda, le 8 mai 1660, à la restauration de Charles II Stuart.