En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

CD-Rom

(de l'anglais CD, abréviation de Compact Disc, et rom, read only memory, mémoire morte)

Disque compact à lecture laser, possédant une grande capacité de mémoire, et utilisé pour stocker des textes, des images et des sons.

Généralités

Le CD-Rom (Compact Disc-Read Only Memory), ou « disque optique compact à mémoire morte », lancé à la fin des années 1980, a très rapidement conquis une grande part de marché. Depuis la fin des années 1990, les micro-ordinateurs sont tous équipés d'un lecteur de CD-Rom (et depuis les années 2000 d’un lecteur-graveur de DVD). Support de grande capacité (au moment de leur sortie sur le marché) et de taille réduite, le CD-Rom peut contenir plus de 650 millions de caractères (650 Mo), ou 25 000 images (de type informatique), ou 74 min de son. Les informations qu'il contient sont gravées définitivement et donc non modifiables (à l’exception du CD-RW réinscriptible).

Le principe du CD-Rom

La technologie du CD-Rom est semblable à celle d'un disque compact audio. Le CD-Rom est constitué d'un disque en aluminium réfléchissant de 12 cm de diamètre, compris entre deux couches de plastique transparent. Des microcuvettes alignées sur des pistes en spirale gravées dans l'aluminium matérialisent les données. Un rayon laser est envoyé sur la surface du disque. En présence d'un creux, le rayon laser est dévié. La présence ou l'absence de microcuvette est ensuite interprétée par le circuit électronique du lecteur de CD-Rom, ce qui permet de lire les données en continu. Un creux sera interprété comme un 1 et un plein comme un 0 (zéro). Les données sont réparties de façon régulière sur une piste en spirale mais, pour que la vitesse de lecture soit uniforme, la vitesse de rotation du disque doit diminuer lorsque la tête de lecture se rapproche du centre. À l'origine, la vitesse de lecture des CD-Rom était la même que celle des CD audio. Mais les lecteurs à simple ou double vitesse ont été rapidement remplacés par des lecteurs beaucoup plus rapides. Depuis le début des années 2000, le marché propose des lecteurs de CD-Rom fonctionnant à des vitesses pouvant atteindre 64x (la valeur de x étant de 150 kilooctets par seconde).

Les différents formats de CD-ROM

Il existe de très nombreux types de formats de CD-ROM.

Le CD-ROM Audio

Ce type de disque ne contient que des pistes musicales. Il peut être lu par les lecteurs ou graveurs CD/DVD-R/RW ainsi que par les lecteurs audio (vidéo disque, CD-I, DVD de salon et consoles de jeux CD).

Le CD-ROM de données

Ce type de disque est destiné à recevoir des données de type informatique. Des fichiers son au format « wav » ou « mid » peuvent être placés sur ce genre de CD. Les données sont organisées généralement suivant le format ISO 9660 (et extensions) pour les PC et les Mac. Le format HFS est réservé au Mac. Un nouveau format, adapté aux graveurs de CD, appelé UDF (Universal Disc Format) utilise la transmission par paquets. Il est utilisé aussi bien dans le monde Mac que pour les PC.

Le CD-ROM mixte

Ce disque comporte des données audio et informatiques en une seule session. Il ne peut être lu que par un lecteur de CD de données.

Le CD extra

Semblable au CD-ROM mixte, sauf qu'il comporte deux sessions séparées : une pour l'audio et une seconde pour les données informatiques. La partie audio peut-être lue par un lecteur CD audio classique.

Le CD-R (Recordable)

C'est un disque CD que l'on ne peut graver qu'une fois. Il existe deux formats : 74 minutes de son (ou 650 Mo), et 80 minutes de son (ou 700 Mo). Ce type de disque peut être destiné à faire des sauvegardes définitives.

Le CD-RW (Rewritable)

C'est un CD réinscriptible (jusqu'à 1 000 fois), mais qui ne peut pas être lu par les lecteurs de CD de première génération. Il peut être utilisé pour faire des sauvegardes de fichiers à intervalles réguliers (fichiers de données résidant sur un disque dur et très souvent mis à jour).

Le CD-Rom-XA

Le mode d'organisation des secteurs (unités d'allocation d'espace sur le disque) des premiers CD-Rom a un inconvénient important. Il n'est pas possible de restituer de manière synchronisée des données de type différent comme le son et l'image, ce qui fait que ces disques compacts ne sont pas adaptés aux applications véritablement multimédias. Le CD-Rom-XA (Extended Architecture) les remplace à partir de 1991. L'organisation physique du disque en fait un véritable support multimédia, qui permet la restitution d'images et de sons synchronisés. On peut aussi stocker des images animées, des petits morceaux de films. Mais la capacité du CD-Rom-XA ne permettant pas de stocker l'équivalent d'un film de 90 minutes, il est rapidement supplanté par la technologie du DVD vidéo.

Fabrication du CD-Rom

Comme les CD audio, les CD-Rom sont fabriqués par pressage à partir d'une matrice enregistrée en une seule fois. Comme ils sont non modifiables, ils ne permettent que l'accès en lecture. Les CD-WORM (Write Once Read Many) permettent d'enregistrer les données en plusieurs sessions, ce qui donne un peu plus de souplesse. Mais les données, une fois gravées sur le disque, ne peuvent plus être modifiées. On ne peut qu'en ajouter en fonction de la place restante, qui diminue au fil des sessions. Toutefois, il existe également des CD réinscriptibles (jusqu'à 1  000 fois).

Les utilisations des CD-Rom

Les CD-Rom sont les supports principaux des logiciels multimédias. D'un coût de revient modique s'ils sont pressés en grande quantité, ils sont beaucoup moins fragiles que les disquettes, et leur durée de vie est trois fois plus grande. Ils sont très maniables et leur utilisation est familière au grand public. Mais leur capacité est trop faible pour y stocker des documents multimédias importants. La vitesse de lecture des données sur le disque est trop lente et ne permet pas d'obtenir pour les images la qualité du numérique, celle de la télévision haute définition. D'autre part, la structure de piste en spirale fait que le temps d'accès aux données est plus long que sur les supports magnétiques car il faut pour chaque donnée trouver son adresse, ajuster la position du laser et calculer la vitesse de rotation du disque pour cette position.

Toutefois, en dépit de ces inconvénients, les CD-Rom sont particulièrement adaptés à l'édition électronique. Dans ce domaine, les produits les plus diffusés auprès du grand public sont les encyclopédies, les méthodes de langues multimédias, les logiciels éducatifs. Les jeux de simulation, les jeux vidéo utilisent aussi toutes les possibilités multimédias des disques compacts. Les logiciels d'applications autres que multimédias sont également diffusés sur CD-Rom et beaucoup plus faciles à installer que ceux jadis édités sur disquettes. Dans le domaine professionnel, les CD-Rom sont principalement utilisés pour la documentation et l'archivage. Cependant, depuis les années 2000, le CD-Rom est supplanté par le DVD (Digital Versatile Disc) de capacité largement supérieure (4,7 Go pour un DVD classique, soit environ sept fois plus qu’un CD-Rom).