En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bloc national

La « grande armée » du Bloc national
La « grande armée » du Bloc national

Regroupement des partis de droite qui, de 1919 à 1924, constituent la majorité à la Chambre des députés française.

Issue des élections législatives de novembre 1919, les premières depuis la guerre, cette large majorité, qui englobe même les radicaux, occupe, avec 433 députés, les deux tiers des sièges et forme la Chambre la plus à droite depuis les débuts de la IIIe République (Chambre bleu horizon). Les différentes formations du Bloc national ont axé leur campagne sur la lutte contre le bolchevisme et l'intransigeance vis-à-vis de l'Allemagne. Les gouvernements successifs du Bloc national, dirigés par Alexandre Millerand (1920), Georges Leygues (1920-1921), Aristide Briand (1921-1922) et Raymond Poincaré (1922-1924), mènent une politique cléricale et nationaliste. Mais le retour des radicaux dans l'opposition affaiblit la majorité conservatrice, déjà ébranlée par des dissensions internes et par les difficultés économiques de l'après guerre. La coalition des gauches (ou Cartel des gauches), en emportant les élections de mai 1924, entraîne la dislocation du Bloc national.

Pour en savoir plus, voir l'article IIIe République.