En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alpes-Maritimes (06)

Provence-Alpes-Côte d'Azur, l'Esterel
Provence-Alpes-Côte d'Azur, l'Esterel

Département de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Le département appartient à l'académie de Nice, à la cour d'appel d'Aix-en-Provence, à la zone de défense Sud.

  • Chef-lieu de département : Nice
  • Chef-lieu d'arrondissement : Grasse
  • Nombre d'arrondissements : 2
  • Nombre de cantons : 52
  • Nombre de communes : 163
  • Superficie : 4 299 km2
  • Population : 1 078 729 hab. (recensement de 2010)

Il a été formé en 1860 du comté de Nice et de l'arrondissement de Grasse (détaché du département du Var). La frange littorale, dynamique et fortement peuplée, s'oppose à l'arrière-pays, montagneux et pauvre.

La partie septentrionale s'étend sur les hautes vallées du Var et de ses deux grands affluents, la Tinée et la Vésubie; ces régions, barrées vers l'aval par des gorges, ont une économie agricole tournée surtout vers l'élevage et, depuis quelques années, vers le tourisme d'hiver et d'été. Entre le cours moyen du Var et les abords de Grasse, des vallées entaillant une série de barres calcaires portent des cultures céréalières (blé), des vignes, des oliveraies et des arbres fruitiers. De la Vésubie à la frontière italienne, les Alpes (ou Préalpes) niçoises juxtaposent vallées profondes et villages perchés, peu à peu gagnés par le tourisme. Mais c'est la Côte d'Azur, avec Cannes et Nice, au climat exceptionnellement doux et ensoleillé (cultures florales), qui constitue la région vitale, concentrant la majeure partie d'une population qui compte un fort pourcentage de retraités et qui, en accroissement constant, a provoqué une urbanisation ininterrompue tout le long du littoral (cinquième agglomération de France).

En dehors des distilleries de parfums de Grasse et des entreprises qui accompagnent les villes importantes (confection, bâtiment, constructions mécaniques), Sophia-Antipolis constitue un important centre de recherche et d'industries non polluantes près d'Antibes sur le plateau de Valbonne. C'est aussi à la région littorale que le département doit le pourcentage exceptionnellement élevé du secteur tertiaire : environ les deux tiers de la population active sont employés dans le commerce ou les services (souvent liés au tourisme). Plus de 30 000 frontaliers vont chaque jour travailler à Monaco : ils en représentent les trois quarts de la population active. L'aéroport de Nice-Côte d'Azur est le deuxième de France en nombre de voyageurs.

Le parc national du Mercantour est situé en partie dans le département.