En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Latium

en italien Lazio

Région d'Italie, limitée par la mer Tyrrhénienne à l'O. et adossée à l'Apennin à l'E., entre la Toscane et l'Ombrie au N. et la Campanie au S.

  • Superficie : 17 203 km2
  • Population : 5 499 537 hab. (recensement de 2011)

La région inclut les provinces de Viterbe, Frosinone, Latina, Rieti et Rome (dont le seul chef-lieu concentre la majorité de la population du Latium). La diversité géographique est grande. À l'Est se trouvent les âpres reliefs calcaires (Terminillo, 2 213 m) de l'Apennin; c'est un domaine d'économie montagnarde pauvre, avec une seule ville notable, Rieti. En avant de l'Apennin, on trouve des reliefs morcelés, volcaniques au Nord (Colli Laziali par exemple), calcaires au Sud. Entre ces reliefs s'étendent les plaines bonifiées de la Maremme, de l'Agro Romano, des marais Pontins. Les collines portent la vigne et l'olivier, les plaines sont le domaine des céréales, de l'élevage, des cultures maraîchères. Le tableau industriel est modeste (à peine 5 % des actifs de l'industrie italienne). Il s'enrichit cependant avec la chimie de Colleferro et d'Anzio, les papeteries autour de Frosinone, les industries légères de Latina et celles, très diverses, de Rome. Le tourisme est important sur les côtes (Ostie) et dans les villes d'art. Toutefois, la région est largement dominée par Rome, capitale politique, religieuse et artistique.

HISTOIRE

Au ve s. avant J.-C. est fondée la Ligue latine, composée de trente cités (dont Albe, Lavinium, Aricia, Tusculum, etc.) avec un centre religieux commun dans les monts Albains (Monte Cavo), où sont célébrées les fêtes de Jupiter latin. Rome fait d'abord partie du groupement religieux, mais est seulement l'alliée épisodique de la Ligue. Puis, après une brève lutte, elle l'emporte sur la Ligue qui est dissoute en 338 avant J.-C. Auguste modifia les limites du vieux Latium en y incluant les territoires des Éques et des Volsques, formant ainsi le Latium novum lui-même inclus dans la Première Région (Latium et Campanie).