État de la Cité du Vatican

en italien Vaticano

Carton de situation - État de la Cité du Vatican
Drapeau de l'État de la Cité du Vatican
Drapeau de l'État de la Cité du Vatican

État d'Europe méridionale, le Vatican est situé dans la ville de Rome (capitale de l'Italie).

  • Superficie : 0,44 km2
  • Nombre d'habitants : 557 (estimation pour 2005)
  • Langue : italien
  • Monnaie : euro
  • Chef de l'État : François
  • Chef du gouvernement : François
  • Constitution :
Pour en savoir plus : institutions du Vatican

L'État

Le Vatican est un État souverain dont le pape est le chef, constitué à la suite des accords du Latran (11 février 1929) « pour assurer au Saint-Siège l'indépendance absolue et visible, avec une souveraineté indiscutable, garantie même dans le domaine international ». Les accords de 1929, voulus par Benito Mussolini, résolurent la « Question romaine », qui s'était posée en 1870 lors de l'annexion de Rome à l'Italie.

S'étendant sur 44 hectares, sur la rive droite du Tibre, l'État de la Cité du Vatican est le plus petit État du monde. Il est formé pour l'essentiel de la place et de la basilique Saint-Pierre, des jardins et du palais qui s'étalent sur les pentes de la colline. Le Vatican est aussi propriétaire, avec la garantie de l'extraterritorialité, de trois basiliques à Rome, du palais de Castel Gandolfo et de la station de radio de Santa Maria di Galeria (à quelques kilomètres de la capitale italienne). Le Vatican possède également sa propre banque, l'Institut des œuvres de religion (IOR).

Les résidents sont environ au nombre de 1 000, dont la moitié jouit de la citoyenneté, celle-ci n'étant pas l'expression de l'appartenance à une communauté nationale, mais la reconnaissance d'un statut particulier lié à l'exercice d'une fonction au service du Saint-Siège. La citoyenneté a donc un caractère provisoire et ne se substitue pas à la nationalité d'origine. Le Vatican est régi par une loi de Paul VI publiée dans les Acta apostolicae Sedis du 24 juin 1969.

Pour en savoir plus, voir les articles palais du Vatican, musées du Vatican.

Le pape

Le pape est élu au scrutin secret par les cardinaux (120 au maximum) de moins de 80 ans composant, depuis Paul VI, le Sacré Collège ; une majorité des deux tiers des voix plus une est requise (pour les 30 premiers tours de scrutin ; au-delà, la majorité simple est suffisante). Sitôt élu, il reçoit la juridiction immédiate et universelle sur toute l'Église catholique romaine.

Le pape, successeur de Pierre, est d'abord évêque de Rome, dit aussi souverain pontife. Son ministère, comme celui de tout évêque, est triple : sanctifier le peuple chrétien, enseigner la doctrine et gouverner l'Église. Mais sa primauté lui confère le pouvoir de contrôler et d'animer l'ensemble des institutions ecclésiastiques. Il l'exerce en étroite communion avec le collège des cardinaux, qu'il préside.

Dans son gouvernement, il est assisté par les membres de la curie romaine. L'administration ecclésiastique et religieuse est assurée par le vicaire général, alors que les affaires étrangères sont gérées par le secrétaire d'État et, en son absence, par le collège des cardinaux.

Comme chef de l'État du Vatican, le pape envoie, à titre de représentants auprès des gouvernements étrangers, des légats ordinaires (les nonces) ou des légats extraordinaires pour une mission précise et limitée.

Successeur de Jean-Paul II, dont le pontificat avait duré vingt-six ans, Benoît XVI a été élu le 19 avril 2005. En février 2013, se sentant trop affaibli par l’âge, il renonce à sa charge, une décision sans précédent dans l’histoire moderne de l’Église catholique. Le 19 mars suivant, le cardinal Jorge Mario Bergoglio (élu le 13) lui succède sous le nom de François.

Pour en savoir plus, voir l'article papauté.

Drapeau de l'État de la Cité du Vatican
Drapeau de l'État de la Cité du Vatican
Jean-Paul II à Jérusalem
Jean-Paul II à Jérusalem
Jean-Paul II, mai 1999
Jean-Paul II, mai 1999
Le Vatican
Le Vatican
Rome
Rome
Voir plus
  • 344 Achèvement de la basilique Saint-Pierre à Rome.
  • 590-604 Pontificat de saint Grégoire le Grand.
  • 593 Les Lombards assiègent Rome, défendue par le pape Grégoire le Grand.
  • 731 Le pape Grégoire III condamne l'iconoclasme.
  • 739 Liutprand, roi des Lombards, assiège Rome.
  • 754 Pépin le Bref est sacré par le pape Étienne II à Saint-Denis.
  • 756 Pépin le Bref délivre Rome assiégée par les Lombards d'Aistolf et remet ses conquêtes au pape Étienne II, créant ainsi les États de l'Église.
  • 800 Charlemagne sacré empereur d'Occident à Rome par le pape Léon III (25 décembre).
  • 813 Concile de Tours.
  • 852 Inauguration de la cité léonine (Vatican) par le pape Léon IV.
  • 863 Le pape Nicolas Ier dépose le patriarche de Constantinople Photios, que l'empereur byzantin Michel III soutient.
  • 867 Photios fait déposer le pape par un concile tenu à Constantinople.
  • 962 Otton Ier, sacré empereur à Rome, crée le Saint Empire romain germanique.
  • 1000 Étienne Ier se fait couronner roi de Hongrie à Rome par le pape Sylvestre II.
  • 1054 Le conflit entre le patriarche de Constantinople Michel Keroularios et le pape Léon IX aboutit au schisme définitif entre les Églises d'Orient et d'Occident.
  • 1073-1085 Grégoire VII devient pape. Il réalisera une importante réforme ecclésiastique, en vue, notamment, de libérer l'Église de toute dépendance laïque.
  • 1076 Début de la querelle des Investitures entre la papauté et le Saint Empire romain germanique ; le synode national de Worms dépose le pape Grégoire VII, tandis que le synode de Rome dépose l'empereur Henri IV.
  • 1077 L'empereur germanique Henri IV descend à Canossa (Italie) et obtient l'absolution papale ; il sera de nouveau excommunié en 1080.
  • 1095 Le pape Urbain II prêche la première croisade (concile de Clermont).
  • 1122 Réconciliation entre le pape Calixte II et l'empereur germanique Henri V et signature du concordat de Worms mettant fin à la querelle des Investitures.
  • 1154 Début de la lutte du Sacerdoce et de l'Empire, qui va opposer pendant près d'un siècle l'autorité ecclésiastique (Sacerdoce) à l'autorité laïque (Empire).
  • 1184 Les vaudois sont excommuniés.
  • 1215 Concile du Latran réuni par Innocent III.
  • 1215 Les factions des guelfes, partisans d'Otton IV de Brunswick et du pape, et des gibelins, qui soutiennent Frédéric II de Hohenstaufen, s'affrontent à Florence ; les luttes entre guelfes et gibelins se poursuivront dans la plupart des villes italiennes jusqu'aux années 1330.
  • 1231 Le pape Grégoire IX met en place l'Inquisition.
  • 1245-1246 Légat du pape auprès du khan de Tatarie, Jean du Plan Carpin atteint la région de Karakorum.
  • 1309 Le pape Clément V transfère le siège de la papauté en Avignon.
  • 1322 Louis IV de Bavière défait le duc d'Autriche Frédéric le Beau ; le pape Jean XXII refuse de le couronner empereur et l'excommunie.
  • 1346 Le pape Clément VI et les Électeurs allemands déposent l'empereur germanique Louis IV de Bavière, à qui succède Charles IV de Luxembourg.
  • 1369 L'empereur byzantin Jean V Paléologue, qui sollicite depuis plusieurs années le secours de la papauté contre les Turcs, se rend à Rome où il adopte le catholicisme.
  • 1378 Début du grand schisme d'Occident ; cinq mois après l'élection du pape Urbain VI, un nouveau conclave élit Clément VII, qui s'établira à Avignon.
  • 1414-1418 Concile de Constance, auquel prennent part Pierre d'Ailly et Jean de Gerson et qui voit la fin du grand schisme d'Occident, la condamnation de Jan Hus et l'élection du pape Martin V.
  • 1439 Pour obtenir le secours de la papauté et conjurer la menace turque, l'empereur byzantin Jean VIII Paléologue accepte l'union des Églises (concile de Florence).
  • 1444 Anéantissement de la croisade organisée par les Occidentaux pour secourir Byzance ; le sultan ottoman Murad II défait les forces chrétiennes conduites par Ladislas III Jagellon et Jean Hunyadi à Varna.
  • 1493 Bulle du pape Alexandre VI délimitant les domaines espagnols et portugais dans le Nouveau Monde ; cette limite est entérinée l'année suivante par les souverains des deux pays à Tordesillas.
  • 1503 -1513 Pontificat de Jules II.
  • 1511 Le pape Jules II forme la Sainte Ligue contre la France.
  • 1516 Concordat de Bologne entre le pape Léon X et le roi de France François Ier.
  • 1531 Le roi d'Angleterre, Henri VIII, dont le pape a refusé d'annuler le mariage, se proclame chef de l'Église d'Angleterre.
  • 1540 Constitution de la Compagnie de Jésus, dont Ignace de Loyola est élu supérieur général.
  • 1545-1563 Concile de Trente.
  • 1547 Michel-Ange prend la direction du chantier de Saint-Pierre à Rome.
  • 1549 François Xavier commence l'évangélisation du Japon.
  • 1557 Le pape Paul IV établit l'Index (catalogue de livres interdits).
  • 1601 Le jésuite M. Ricci est reçu à Pékin par l'empereur de Chine ; début de l'étude de la Chine par la Compagnie de Jésus.
  • 1633 Deuxième procès et condamnation de Galilée. Il doit se rétracter devant l'Inquisition qui a condamné sa thèse selon laquelle la Terre tourne autour du Soleil.
  • 1720 Inventaire du Palatin, à Rome, ordonné par le pape.
  • 1790 Les Avignonnais, sujets du pape Pie VI, se soulèvent et demandent leur rattachement à la France (juin).
  • 1791 Pie VI condamne la Constitution civile du clergé.
  • 1801 Concordat signé par Bonaparte et le pape Pie VII (15 juillet).
  • 1808-1809 Occupation des États pontificaux (2 février 1808) ; ceux-ci sont réunis à l'Empire français (17 mai) ; excommunication de Napoléon (10 juin 1809).
  • 1849 L'intervention française d'Oudinot restaure le pape et met fin à la République romaine dont G. Mazzini était l'un des triumvirs (juin-juillet).
  • 1878-1903 Pontificat de Léon XIII.
  • 1891 Rerum novarum, encyclique promulguée par Léon XIII.
  • 1926 Condamnation des thèses de l'Action française par le pape Pie XI.
  • 1929 Accords du Latran, normalisant les rapports entre l'Église et l'État italien.
  • 1937 L'encyclique de Pie XI Mit brennender Sorge dénonce le nazisme (mars).
  • 1939 Mort de Pie XI ; Pie XII lui succède.
  • 1958 Élection du pape Jean XXIII.
  • 1962-1965 Réunion du concile œcuménique Vatican II.
  • 1963 Pacem in terris, encyclique de Jean XXIII.
  • 1978 Élection du pape Jean-Paul II.
  • 1998 Visite du Pape Jean-Paul II à Cuba (janvier).
  • 2005 Décès du pape Jean-Paul II (2 avril).
  • 2005 Élection du pape Benoît XVI (19 avril).
  • 2013 Le pape Benoît XVI renonce à sa charge. Le 13 mars, un pape argentin, François (Jorge Mario Bergoglio), lui succède.
Voir plus