Accueil > langue française > dictionnaire > ruine n.f. - ruines n.f.pl.

ruine

nom féminin

(latin ruina, de ruere, faire tomber)

  • 1. Processus de dégradation, d'écroulement d'une construction, pouvant aboutir à sa destruction complète ; état d'un bâtiment qui se délabre, s'écroule (seulement dans en ruine) : Un château qui tombe en ruine.

    Synonymes :

    délabrement - démantèlement - démolition - effondrement

  • 2. Édifice détruit, délabré, écroulé : Ils ont acheté une ruine à la campagne pour la retaper.
  • 3. Désagrégation, destruction progressive de quelque chose, qui aboutit à sa disparition, à sa perte : La ruine d'un État.

    Synonymes :

    chute - décadence - déliquescence - écroulement - renversement

  • 4. État de quelqu'un, d'un groupe qui a perdu tous ses biens, tout son avoir : Un joueur qui court à la ruine.

    Synonymes :

    banqueroute - déconfiture (familier) - déroute - faillite

  • 5. Cause de l'anéantissement, de la perte, de la disparition de quelque chose : Ce scandale a été la ruine de son avenir.

    Synonymes :

    débâcle - fin - naufrage - perte

  • 6. Familier. Personne usée physiquement ou intellectuellement : Une artiste âgée qui n'est plus qu'une ruine.

    Synonymes :

    débris - épave - larve - loque - résidu

ruines

nom féminin pluriel

  • Vestiges et décombres d'un édifice en partie écroulé : Les ruines d'une enceinte fortifiée.

    Synonymes :

    décombres - vestiges

Expressions avec ruine

ruine

nom féminin

  • Menacer ruine,

    être près de s'effondrer, de crouler.

Difficultés de ruine


  • ORTHOGRAPHE

    Être en ruine, tomber en ruine s'écrivent avec ruine au singulier.
    remarque
    Le pluriel est fréquent de nos jours. Néanmoins, en ruine est considéré comme plus correct.
    Menacer ruine : ruine est toujours au singulier.


Citations avec ruine


  • Honoré de Balzac (Tours 1799-Paris 1850)
    Un pouvoir impunément bravé touche à sa ruine.
    La Peau de chagrin
  • François René, vicomte de Chateaubriand (Saint-Malo 1768-Paris 1848)
    Tous les hommes ont un secret attrait pour les ruines […] Les ruines jettent une grande moralité au milieu des scènes de la nature.
    Génie du christianisme
  • Paul Claudel (Villeneuve-sur-Fère, Aisne, 1868-Paris 1955)
    La nature n'est qu'une immense ruine.
    Journal, Gallimard
  • Jean Henri Casimir Fabre (Saint-Léon, Aveyron, 1823-Sérignan-du-Comtat 1915)
    Les ruines elles-mêmes doivent périr.
    Souvenirs entomologiques, Delagrave

    Commentaire
    Variante sur les mots de Lucain relatant la visite de César aux ruines de Troie.

  • Anatole François Thibault, dit Anatole France (Paris 1844-La Béchellerie, Saint-Cyr-sur-Loire, 1924)
    Académie française, 1896
    […] La vertu, comme le corbeau, niche dans les ruines. Elle habite les creux et les rides du corps.
    La Rôtisserie de la reine Pédauque, Calmann-Lévy
  • Pierre Jean Jouve (Arras 1887-Paris 1976)
    La fleur est le regard riant de la ruine.
    La Vierge de Paris, Mercure de France
  • Lucain en latin Marcus Annaeus Lucanus (Cordoue 39 après J.-C.-Rome 65)
    Les ruines mêmes ont péri.
    Pharsale, IX, 969
    Etiam periere ruinae.

    Commentaire
    Il s'agit des ruines de Troie.

  • Alfred de Musset (Paris 1810-Paris 1857)
    Alors s'assit sur un monde en ruines une jeunesse soucieuse.
    La Confession d'un enfant du siècle

Mots proches

Que n'exprime pas le subjonctif ?