Accueil > langue française > dictionnaire > quelqu'un pron. indéf. - quelqu'un pron. indéf. - quelques-uns pron. indéf.

quelqu'un, quelqu'une

pronom indéfini

(de quelque et un)

  • Littéraire. Indique une personne quelconque entre plusieurs : Quelqu'une de ces malheureuses victimes était méconnaissable.

quelqu'un

pronom indéfini masculin


    Désigne :

  • 1. une personne indéterminée : Quelqu'un vous demande en bas.

    Synonyme :

    on

  • 2. la personne en question, une personne, un individu : C'est quelqu'un de bien, en qui vous pouvez avoir confiance.

quelques-uns, quelques-unes

pronom indéfini pluriel


    Indique :

  • 1. un petit nombre indéterminé de personnes ou de choses dans un groupe : Quelques-uns parmi eux avaient beaucoup voyagé.
  • 2. un nombre indéterminé de personnes ; certains : J'ai écrit à tous mes amis, quelques-uns n'ont pas répondu.

Expressions avec quelqu'un

quelqu'un

pronom indéfini masculin

  • Être, se croire quelqu'un,

    une personne d'importance, de valeur : Elle se croit quelqu'un.

Difficultés de quelqu'un


  • ORTHOGRAPHE

    Au singulier : quelqu'un, quelqu'une avec une apostrophe marquant l'élision du e. - Au pluriel : quelques-uns, quelques-unes, avec un trait d'union.

  • GENRE

    Au sens de « personne qui a de la valeur », quelqu'un est masculin, même quand il s'applique à une femme : cette fille est vraiment quelqu'un.

  • CONSTRUCTION

    Quelqu'un de. Lorsque quelqu'un est qualifié, la particule de s'interpose devant l'adjectif : c'est quelqu'un d'important ; tu n'as que de mauvais outils, je vais t'en prêter quelques-uns de meilleurs.

  • EMPLOI

    Employé sans complément au masculin singulier, quelqu'un ne peut désigner qu'une personne indéterminée : je cherche quelqu'un ; quelqu'un m'a-t-il demandé ce matin ?

    Au pluriel, ou au singulier mais suivi d'un complément introduit par de, quelqu'un peut s'appliquer à des personnes ou à des choses (= certains, un ou une de) : quelques-uns de mes amis, quelques-unes de mes bonnes bouteilles ; avez-vous souffert de quelqu'un de ces maux ? « [...] Quelqu'une de ces langues impénétrables qu'il est plus aisé d'enseigner que d'entendre » (P. Valéry).

  • REGISTRE

    L'emploi de quelqu'un au singulier suivi d'un complément partitif (quelqu'un de ces maux, quelqu'une de ces langues) appartient au registre soutenu.

    C'est quelqu'un ! (= c'est extraordinaire, c'est trop fort) est populaire : t'as beau leur expliquer, ils comprennent pas : c'est quelqu'un, quand même !

Mots proches

Un seul de ces mots prend un accent sur le « a ». Lequel ?