plaire

verbe transitif indirect CONJUGAISON

(ancien français plaisir, du latin placere)

Définitions de plaire


  • Convenir aux goûts de quelqu'un, lui être agréable, lui faire plaisir : Il ne fait que ce qui lui plaît. Ce livre m'a beaucoup plu.
  • Exercer sur une personne un attrait, la séduire, éveiller l'amour, le désir : Cette fille plaît aux hommes mûrs.
  • Faire plaisir à quelqu'un, le tenter : Un voyage en Italie me plairait bien.

Expressions avec plaire



  • À bien plaire,

    en Suisse, à l'amiable ; à titre précaire.
  • Comme il vous plaira,

    comme vous voudrez.
  • Il plaît à quelqu'un de,

    quelqu'un trouve bon de, aime à : Il me plaît d'agir ainsi.
  • Plaise…,

    formule utilisée devant les tribunaux dans la rédaction des conclusions, placets, etc.
  • Plaît-il ?,

    se dit pour faire répéter ce qu'on a mal entendu.
  • S'il vous (te) plaît,

    formule de politesse dont on fait précéder ou suivre une demande : Donnez-moi du feu, s'il vous plaît ; avec ironie pour accompagner un ordre : Sortez et tout de suite, s'il vous plaît ! ; en langue familière, insiste fortement sur un détail remarquable : Un repas au champagne, s'il vous plaît !

Synonymes et contraires de plaire


Convenir aux goûts de quelqu'un, lui être agréable, lui faire...

Synonymes :

Exercer sur une personne un attrait, la séduire, éveiller...

Synonymes :

Contraire :

Homonymes des variantes de plaire



    plais

  • plaid nom masculin
  • plaie nom féminin

    plaît

  • plaid nom masculin
  • plaie nom féminin

    plu

  • plus adverbe

    plus

  • plus adverbe

    plusse

  • plus adverbe et nom masculin

    plussent

  • plus adverbe et nom masculin

    plusses

  • plus adverbe et nom masculin

    plut

  • plus adverbe

    plût

  • plus adverbe

Difficultés de plaire


  • CONJUGAISON

    Attention à l'accent circonflexe sur le i à l'indicatif présent, à la troisième personne du singulier : il plaît ; s'il vous plaît.

  • ACCORD

    Plu, participe passé, est toujours invariable : elles se sont plu à nous taquiner ; ils se sont rencontrés et ils se sont plu.
    remarque
    Les composés complu et déplu sont invariables également.

  • EMPLOI

    Plaise à Dieu, plût à Dieu : ces deux formes sont également correctes ; elles appartiennent au registre soutenu. Plaise à Dieu s'emploie plutôt à propos d'un espoir, plût à Dieu à propos d'un regret : si je deviens riche un jour, plaise à Dieu... Mais : si j'étais encore jeune, plût à Dieu... On trouve aussi : plaise (ou plût) au Ciel, à la Providence, etc.

    Ce qui me plaît, ce qu'il me plaît (je fais ce qui me plaît ou ce qu'il me plaît) → ce


Citations avec plaire


  • Gérard Bauër (Le Vésinet 1888-Paris 1967)
    L'art de plaire est plus difficile, quoi qu'on pense, que l'art de déplaire.
    Chroniques, I , Gallimard
  • Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort (près de Clermont-Ferrand 1740-Paris 1794)
    Académie française, 1781
    On croit communément que l'art de plaire est un grand moyen de faire fortune : savoir s'ennuyer est un art qui réussit bien davantage.
    Maximes et pensées
  • Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort (près de Clermont-Ferrand 1740-Paris 1794)
    Académie française, 1781
    Quand on veut plaire dans le monde, il faut se résoudre à apprendre beaucoup de choses qu'on sait par des gens qui les ignorent.
    Maximes et pensées
  • duchesse de Choiseul (1736-1801)
    Je n'ai plus besoin de plaire à personne, puisque personne n'a plus besoin de moi.
    Lettres, à Mme du Deffand
  • Jules Huot de Goncourt (Paris 1830-Paris 1870)
    et
    Edmond Huot de Goncourt (Nancy 1822-Champrosay, Essonne, 1896)
    L'art de plaire […] consiste simplement en deux choses : ne point parler de soi aux autres et leur parler toujours d'eux-mêmes.
    Journal, Fasquelle
  • Anne Thérèse de Marguenat de Courcelles, marquise de Lambert (Paris 1647-Paris 1733)
    Il faut bien plus d'esprit pour plaire avec de la bonté qu'avec de la malice.
    Lettres, à la supérieure d'un couvent
  • Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (Paris 1622-Paris 1673)
    Je voudrais bien savoir si la grande règle de toutes les règles n'est pas de plaire et si une pièce de théâtre qui a attrapé son but n'a pas suivi un bon chemin.
    La Critique de l'École des femmes, 6, Dorante
  • Marcel Proust (Paris 1871-Paris 1922)
    Quand on travaille pour plaire aux autres on peut ne pas réussir, mais les choses qu'on a faites pour se contenter soi-même ont toujours chance d'intéresser quelqu'un.
    Pastiches et mélanges, Gallimard
  • Jean Racine (La Ferté-Milon 1639-Paris 1699)
    La principale règle est de plaire et de toucher. Toutes les autres ne sont faites que pour parvenir à cette première.
    Bérénice, Préface
  • Henri Beyle, dit Stendhal (Grenoble 1783-Paris 1842)
    Plus on plaît généralement, moins on plaît profondément.
    De l'amour
  • Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues (Aix-en-Provence 1715-Paris 1747)
    L'art de plaire est l'art de tromper.
    Réflexions et Maximes
  • Horace en latin Quintus Horatius Flaccus (Venusia, Apulie, 65-Rome ? 8 avant J.-C.)
    Avoir plu aux puissants n'est pas le plus haut mérite.
    Épîtres, I, XVII, 35
    Principibus placuisse viris non ultima laus est.

Mots proches

Lequel, parmi ces verbes commençant par le son [ex], ne prend pas de « h » ?