plaire

verbe transitif indirect CONJUGAISON

(ancien français plaisir, du latin placere)

Définitions de plaire


  • Convenir aux goûts de quelqu'un, lui être agréable, lui faire plaisir : Il ne fait que ce qui lui plaît. Ce livre m'a beaucoup plu.
  • Exercer sur une personne un attrait, la séduire, éveiller l'amour, le désir : Cette fille plaît aux hommes mûrs.
  • Faire plaisir à quelqu'un, le tenter : Un voyage en Italie me plairait bien.

Expressions avec plaire



  • À bien plaire,

    en Suisse, à l'amiable ; à titre précaire.
  • Comme il vous plaira,

    comme vous voudrez.
  • Il plaît à quelqu'un de,

    quelqu'un trouve bon de, aime à : Il me plaît d'agir ainsi.
  • Plaise…,

    formule utilisée devant les tribunaux dans la rédaction des conclusions, placets, etc.
  • Plaît-il ?,

    se dit pour faire répéter ce qu'on a mal entendu.
  • S'il vous (te) plaît,

    formule de politesse dont on fait précéder ou suivre une demande : Donnez-moi du feu, s'il vous plaît ; avec ironie pour accompagner un ordre : Sortez et tout de suite, s'il vous plaît ! ; en langue familière, insiste fortement sur un détail remarquable : Un repas au champagne, s'il vous plaît !

Synonymes et contraires de plaire


Convenir aux goûts de quelqu'un, lui être agréable, lui faire...

Synonymes :

Exercer sur une personne un attrait, la séduire, éveiller...

Synonymes :

Contraire :

Homonymes des variantes de plaire



    plais

  • plaid nom masculin
  • plaie nom féminin

    plaît

  • plaid nom masculin
  • plaie nom féminin

    plu

  • plus adverbe

    plus

  • plus adverbe

    plusse

  • plus adverbe et nom masculin

    plussent

  • plus adverbe et nom masculin

    plusses

  • plus adverbe et nom masculin

    plut

  • plus adverbe

    plût

  • plus adverbe

Difficultés de plaire


  • CONJUGAISON

    Attention à l'accent circonflexe sur le i à l'indicatif présent, à la troisième personne du singulier : il plaît ; s'il vous plaît.

  • ACCORD

    Plu, participe passé, est toujours invariable : elles se sont plu à nous taquiner ; ils se sont rencontrés et ils se sont plu.
    remarque
    Les composés complu et déplu sont invariables également.

  • EMPLOI

    Plaise à Dieu, plût à Dieu : ces deux formes sont également correctes ; elles appartiennent au registre soutenu. Plaise à Dieu s'emploie plutôt à propos d'un espoir, plût à Dieu à propos d'un regret : si je deviens riche un jour, plaise à Dieu... Mais : si j'étais encore jeune, plût à Dieu... On trouve aussi : plaise (ou plût) au Ciel, à la Providence, etc.

    Ce qui me plaît, ce qu'il me plaît (je fais ce qui me plaît ou ce qu'il me plaît) → ce


Citations avec plaire


  • Gérard Bauër (Le Vésinet 1888-Paris 1967)
    L'art de plaire est plus difficile, quoi qu'on pense, que l'art de déplaire.
    Chroniques, I , Gallimard
  • Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort (près de Clermont-Ferrand 1740-Paris 1794)
    Académie française, 1781
    On croit communément que l'art de plaire est un grand moyen de faire fortune : savoir s'ennuyer est un art qui réussit bien davantage.
    Maximes et pensées
  • Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort (près de Clermont-Ferrand 1740-Paris 1794)
    Académie française, 1781
    Quand on veut plaire dans le monde, il faut se résoudre à apprendre beaucoup de choses qu'on sait par des gens qui les ignorent.
    Maximes et pensées
  • duchesse de Choiseul (1736-1801)
    Je n'ai plus besoin de plaire à personne, puisque personne n'a plus besoin de moi.
    Lettres, à Mme du Deffand
  • Jules Huot de Goncourt (Paris 1830-Paris 1870)
    et
    Edmond Huot de Goncourt (Nancy 1822-Champrosay, Essonne, 1896)
    L'art de plaire […] consiste simplement en deux choses : ne point parler de soi aux autres et leur parler toujours d'eux-mêmes.
    Journal, Fasquelle
  • Anne Thérèse de Marguenat de Courcelles, marquise de Lambert (Paris 1647-Paris 1733)
    Il faut bien plus d'esprit pour plaire avec de la bonté qu'avec de la malice.
    Lettres, à la supérieure d'un couvent
  • Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (Paris 1622-Paris 1673)
    Je voudrais bien savoir si la grande règle de toutes les règles n'est pas de plaire et si une pièce de théâtre qui a attrapé son but n'a pas suivi un bon chemin.
    La Critique de l'École des femmes, 6, Dorante
  • Marcel Proust (Paris 1871-Paris 1922)
    Quand on travaille pour plaire aux autres on peut ne pas réussir, mais les choses qu'on a faites pour se contenter soi-même ont toujours chance d'intéresser quelqu'un.
    Pastiches et mélanges, Gallimard
  • Jean Racine (La Ferté-Milon 1639-Paris 1699)
    La principale règle est de plaire et de toucher. Toutes les autres ne sont faites que pour parvenir à cette première.
    Bérénice, Préface
  • Henri Beyle, dit Stendhal (Grenoble 1783-Paris 1842)
    Plus on plaît généralement, moins on plaît profondément.
    De l'amour
  • Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues (Aix-en-Provence 1715-Paris 1747)
    L'art de plaire est l'art de tromper.
    Réflexions et Maximes
  • Horace en latin Quintus Horatius Flaccus (Venusia, Apulie, 65-Rome ? 8 avant J.-C.)
    Avoir plu aux puissants n'est pas le plus haut mérite.
    Épîtres, I, XVII, 35
    Principibus placuisse viris non ultima laus est.

Mots proches

Dans la locution « du gibier à [plume] et à [poil] », faut-il écrire les mots « plume » et « poil » au singulier ou au pluriel ?