Accueil > langue française > dictionnaire > plaindre v.t. - se plaindre v.pr.

plaindre

verbe transitif Conjugaison

(latin plangere, se frapper la poitrine)

  • Éprouver pour quelqu'un de la compassion, considérer quelque chose avec un sentiment de pitié : Je te plains d'avoir à les supporter toute la journée.

    Synonymes :

    compatir - s'apitoyer sur - s'attendrir sur

se plaindre

verbe pronominal Conjugaison

  • 1. Exprimer sa souffrance ou sa peine par des plaintes : J'entends le malade se plaindre dans sa chambre.

    Synonymes :

    geindre - gémir - se lamenter

  • 2. Exprimer la peine, la douleur qu'on éprouve, en cherchant auprès d'autrui la compassion, le soulagement, un remède : Se plaindre de maux de tête.
  • 3. Exprimer (à quelqu'un) son mécontentement ou sa protestation au sujet de quelque chose, de quelqu'un : Se plaindre de la vie chère. J'irai me plaindre à la direction.

    Synonymes :

    protester - réclamer - récriminer

  • 4. Râler, rouspéter : Il passe son temps à se plaindre.

    Synonymes :

    maugréer - pester (familier) - rouspéter (familier)

Expressions avec plaindre

plaindre

verbe transitif Conjugaison

  • Ne pas être à plaindre,

    être dans une situation avantageuse, aisée.
  • Ne pas plaindre sa peine, son temps, etc.,

    consacrer beaucoup d'efforts, de temps, etc., à quelque chose.

    Synonyme :

    lésiner sur

se plaindre

verbe pronominal Conjugaison

  • De quoi vous plaignez-vous ?,

    que vouliez-vous de plus ?
  • Ne pas se plaindre,

    s'estimer satisfait de son sort, de ce qui arrive.

Homonymes des variantes de plaindre



    plains

  • plain adjectif
  • plein adjectif
  • plein nom masculin

    plaint

  • plain adjectif
  • plein adjectif
  • plein nom masculin

Difficultés de plaindre


  • CONJUGAISON

    Attention à l'alternance -n- / -gn- : je plains mais nous plaignons ; attention également au i après -gn- aux première et deuxième personnes du pluriel, à l'indicatif imparfait et au subjonctif présent : (que) nous plaignions, (que) vous plaigniez.

  • ACCORD

    Les voyageurs se sont plaints des retards répétés. Elle s'est plainte de ses rhumatismes.

  • CONSTRUCTION

    Se plaindre que (+ subjonctif). Cette construction est la plus courante : il se plaint qu'on l'ait menacé.

    Se plaindre que (+ indicatif). La construction avec l'indicatif, moins courante et plus littéraire, n'est pas incorrecte. Elle insiste davantage sur la réalité du fait que la construction avec le subjonctif : il se plaint qu'on l'a menacé (le fait est certain, on l'a en effet menacé).

    Se plaindre de ce que (+ indicatif ou subjonctif) : ils se sont plaints de ce qu'on les a avertis trop tard ou de ce qu'on les ait avertis trop tard.
    recommandation :
    Préférer la construction avec l'indicatif, tenue généralement pour plus correcte.

Citations avec plaindre


  • Pierre Corneille (Rouen 1606-Paris 1684)
    Ô soupirs ! Ô respect ! Oh qu'il est doux de plaindre
    Le sort d'un ennemi quand il n'est plus à craindre !

    La Mort de Pompée, V, 1, Cornélie
  • Anatole François Thibault, dit Anatole France (Paris 1844-La Béchellerie, Saint-Cyr-sur-Loire, 1924)
    Académie française, 1896
    Il faut plaindre les riches : leurs biens les environnent et ne les pénètrent pas.
    Le Crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy

  • Jean-Baptiste Massillon (Hyères 1663-Beauregard-l'Évêque, Puy-de-Dôme, 1742)
    Académie française, 1719
    Ce sont les grands et les puissants qui seuls se plaignent, qui se croient toujours les seuls malheureux, qui n'ont jamais assez de consolateurs.
    Sermons, Sur les afflictions

Mots proches

Lequel de ces mots devrait, au singulier, se terminer par la lettre « r » ?