Expressions avec n'est-ce pas



  • N'est-ce pas,

    s'emploie à l'intérieur d'une phrase comme une simple articulation ou un renforcement : La vérité, n'est-ce pas, c'est que les difficultés le rebutent.
  • N'est-ce pas, n'est-ce pas que,

    appellent l'acquiescement de l'interlocuteur à ce qui vient d'être dit, renforcent une question pour laquelle on attend une réponse positive : N'est-ce pas que cette voiture est très maniable ?

Difficultés de n'est-ce pas


  • ORTHOGRAPHE

    Placé en fin de phrase, n'est-ce pas est suivi d'un point d'interrogation : je peux compter sur vous, n'est-ce pas ?

    Avec n'est-ce pas placé en tête de phrase, le point d'interrogation est reporté à la fin de la phrase : n'est-ce pas, je peux compter sur vous ?

    Placé en incise, n'est-ce pas ne demande pas de point d'interrogation : je peux, n'est-ce pas, compter sur vous.

Mots proches

Quel mode convient-il d'employer à la suite de la locution « après que » ?