Accueil > langue française > dictionnaire > malin adj. et n. - malin adj.

malin, maligne

adjectif et nom

(latin malignus, perfide)

  • Qui est rusé, astucieux, dégourdi : C'est un malin qui sait y faire.

    Synonymes :

    astucieux - débrouillard - déluré - ficelle (familier) - fin - finaud - futé - madré (littéraire) - matois (littéraire) - roublard (familier) - roué (littéraire) - rusé

    Contraires :

    bêta (familier) - nigaud

malin, maligne

adjectif

  • 1. Qui témoigne d'une intelligence malicieuse, plus ou moins rusée : Un sourire malin.

    Synonymes :

    espiègle - malicieux - mutin

  • 2. Qui témoigne d'astuce, d'ingéniosité, de perspicacité : Sa réponse était très maligne.

    Synonymes :

    fin - spirituel

    Contraires :

    niais - sot

  • 3. Familier. Se dit d'un acte, d'un comportement stupide, ridicule : C'est malin de sortir sans parapluie !
  • 4. Qui montre de la malveillance : Il éprouve un malin plaisir à nous voir perdre.
  • 5. Au Canada, méchant, dangereux : Un chien malin.
  • 6. Au Canada, coléreux, irascible : Un homme malin.
  • 7. Se dit d'une maladie de gravité anormale ; se dit d'une tumeur cancéreuse.

Expressions avec malin

malin, maligne

adjectif et nom

  • Faire le malin,

    se rendre intéressant.
  • Gros malin,

    se dit à quelqu'un dont on a déjoué les supercheries.
  • Le Malin,

    le diable, le démon.
  • Malin comme un singe,

    très malin.

malin, maligne

adjectif

  • Ce n'est pas (bien) malin,

    ce n'est pas difficile à faire ou à comprendre.
  • Esprit malin,

    diable, démon.
  • Familier. Ne pas être malin,

    être stupide, idiot ; ne pas être fin, intelligent : C'est pas malin ce que tu as fait là.

Difficultés de malin


  • ORTHOGRAPHE

    Malin fait au féminin maligne (comme bénin fait bénigne) : une fille maligne ; une tumeur maligne. Cependant, la forme féminine maline, au sens de « malicieuse, astucieuse », est de plus en plus courante à l'oral (probablement par analogie avec des paires comme marin / marine, salin / saline, etc.).
    recommandation :
    Dans l'expression soignée, employer au féminin maligne plutôt que maline.


Citations avec malin


  • Nicolas Boileau dit Boileau-Despréaux (Paris 1636-Paris 1711)
    Le Français, né malin, forma le vaudeville.
    L'Art poétique
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    Tout faiseur de journaux doit tribut au Malin.
    Lettre à M. Simon de Troyes, février 1686
  • Emmanuel Mounier (Grenoble 1905-Châtenay-Malabry 1950)
    Pour ceux d'entre nous qui sont chrétiens, une voix familière leur répète de l'aube au crépuscule : Ne faites pas les malins.
    In revue Esprit mars 1950
  • Anton Pavlovitch Tchekhov (Taganrog 1860-Badenweiler, Allemagne, 1904)
    Il n'y a rien dans la vie qui vaille la peine de donner au Malin la plus petite parcelle de son âme.
    Le Cordonnier et la Puissance des ténèbres

Mots proches

Parmi ces noms se finissant par le son [xion], lequel est mal écrit ?