lion

nom masculin

(latin leo, -onis, du grec leôn, -ontos)

Définitions de lion


  • Grand mammifère félidé carnivore, au pelage fauve orné d'une crinière chez le mâle, confiné aujourd'hui dans les savanes d'Afrique et dans une réserve au nord-ouest de l'Inde, après avoir vécu au Proche-Orient et en Europe.

Expressions avec lion



  • Familier. Avoir mangé du lion,

    manifester une énergie, une vitalité ou une agressivité inaccoutumée.
  • La part du lion,

    la plus grosse part, celle qui revient au plus fort.
  • Lion de mer,

    nom donné à plusieurs espèces d'otaries de l'océan Indien et du Pacifique à cause de la longue crinière qui recouvre le cou des mâles.

Homonymes de lion


  • lions forme conjuguée du verbe lier

Citations avec lion


  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Vous êtes mon lion superbe et généreux !
    Hernani, III, 4, Dona Sol
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Une immense bonté tombait du firmament :
    C'était l'heure tranquille où les lions vont boire.

    La Légende des siècles, Booz endormi
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    N'imitez rien ni personne. Un lion qui copie un lion devient un singe.
    Tas de pierres, Éditions Milieu du monde
  • Henri Michaux (Namur 1899-Paris 1984)
    Qui s'est abaissé devant une fourmi, n'a plus à s'abaisser devant un lion.
    Tranches de savoir, Cercle des Arts
  • Napoléon Ier (Ajaccio 1769-Sainte-Hélène 1821)
    empereur des Français
    Je sais, quand il le faut, quitter la peau du lion pour prendre celle du renard.
    Cité par Talleyrand dans Mémoires, I
  • Phèdre en latin Caius Julius Phaedrus (Macédoine vers 10 avant J.-C.-54 après J.-C.)
    Je prends la première*, parce que je m'appelle Lion.
    Fables, I, 5
    *la première part
    Ego primam tollo, nominor quoniam Leo.
  • Homère ( IXe s. avant J.-C.)
    Il n'est pas de pacte loyal entre les hommes et les lions.
    L'Iliade, XXII, 262 (traduction P. Mazon)
  • Pindare (Cynoscéphales, près de Thèbes, 518 avant J.-C.-Argos ? 438 avant J.-C.)
    Jamais le renard fauve et les lions rugissants n'échangeront entre eux leur nature.
    Onzième Olympique, 20
  • Plutarque (Chéronée, en Béotie, vers 50 après J.-C.-Chéronée, en Béotie, vers 125)
    Partout où la peau du lion ne peut atteindre, il faut y coudre celle du renard..
    Vies parallèles, Vie de Lysandre, VII (traduction D. Ricard)

    Commentaire
    Mot attribué à Lysandre.

  • Bible
    Un chien vivant vaut mieux qu'un lion mort.
    Ancien Testament, Ecclésiaste IX, 4

    Commentaire
    Citation empruntée à la Bible de Jérusalem.

  • Bible
    Soyez sobres, veillez. Votre partie adverse, le Diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui dévorer.
    Épîtres de saint Pierre, Ière, V, 8
  • Talmud
    Sois plutôt la queue d'un lion que la tête d'un chien.
    Talmud, I, 10
  • Talmud
    C'est un opprobre pour le lion de pleurer face au renard.
    Talmud, Tana Deve Eliyahou, 225
  • William Shakespeare (Stratford on Avon, Warwickshire, 1564-Stratford on Avon, Warwickshire, 1616)
    Le sang s'enflamme plus vite à relancer un lion qu'à faire lever un lièvre !
    the blood more stirs
    To rouse a lion than to start a hare !

    Henry IV, première partie, I, 3, Hotspur
  • Abu Hafsa ibn al-Khattab Umar Ier (La Mecque vers 581-Médine 644)
    Fais peur au lion avant qu'il ne te fasse peur.
    Sentences

Mots proches