Accueil > langue française > dictionnaire > insurrection n.f.

insurrection

nom féminin

(bas latin insurrectio, -onis)

Difficultés de insurrection


  • PRONONCIATION

    [ɛ̃syʀɛksjɔ̃], prononcer insu-, avec le son s, comme dans à l'insu de, et non avec le son z (ne pas se laisser influencer par résurrection).
  • ORTHOGRAPHE

    Avec deux r.


Citations avec insurrection


  • Ludovic Halévy (Paris 1834-Paris 1908)
    Académie française, 1884
    Je commence à m'embrouiller, moi, dans ces insurrections qui sont un devoir et dans ces insurrections qui sont un crime!
    Monsieur et Madame Cardinal, Calmann-Lévy
  • Giuseppe Mazzini (Gênes 1805-Pise 1872)
    L'insurrection finit quand la révolution commence.
    L'insurrezione finisce quando la rivoluzione comincia.
    Scritti politici
  • Maximilien de Robespierre (Arras 1758-Paris 1794)
    Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple le plus sacré et le plus indispensable des devoirs.
    À la Convention nationale, 10 juillet 1794
  • Donatien Alphonse François, comte de Sade, dit le marquis de Sade (Paris 1740-Charenton 1814)
    L'insurrection n'est point un état moral ; elle doit être pourtant l'état permanent d'une république.
    La Philosophie dans le boudoir
  • Jules Vallès (Le Puy 1832-Paris 1885)
    Ah ! ceux qui croient que les chefs mènent les insurrections sont de grands innocents !
    Jacques Vingtras, l'Insurgé

Mots proches

Quand on mesure le degré d'humidité de l'air, on parle de :