Accueil > langue française > dictionnaire > garnir v.t. - être garni v.pass. - se garnir v.pr.

garnir

verbe transitif Conjugaison

(germanique *warnjan, pourvoir)

  • 1. Pourvoir, munir quelque chose d'un objet, d'une matière, etc., qui le protège ou le renforce : Garnir une porte d'un blindage.

    Synonymes :

    doubler - étoffer - fortifier - munir - renforcer

  • 2. Pourvoir, accompagner quelque chose de quelque chose qui le complète ou l'enjolive, qui vient en accessoire, en garniture : Garnir une table avec des fleurs.

    Synonymes :

    agrémenter - égayer - enrichir - ornementer - orner - parer

    Contraires :

    dégarnir - dépouiller

  • 3. Accompagner un plat d'une garniture qui le complète ou le décore : On a garni le plat du jour de frites.
  • 4. Remplir quelque chose de ce qui est nécessaire ou adéquat : Garnir une bibliothèque de livres.

    Synonymes :

    approvisionner - équiper - fournir - remplir

    Contraires :

    dénuder - vider

  • 5. Rembourrer un coussin, un fauteuil, etc.
  • 6. Orner quelque chose, un lieu, le compléter, l'agrémenter : Quelques bibelots garnissent l'étagère.

    Synonymes :

    décorer - embellir - enjoliver - ourler

  • 7. Alimenter une chaudière en combustible solide.
  • 8. Armer un aviron, quand son banc de nage n'est pas occupé.
  • 9. Mettre le gréement d'un mât, d'une vergue, etc.

être garni

verbe passif

  • 1. Être pourvu, orné, agrémenté de quelque chose : Une robe garnie d'un col de fourrure.
  • 2. En parlant d'une viande, d'un poisson, d'un plat, être servi avec une garniture de légumes : Plat du jour garni.
  • 3. Être rempli de ce qui est nécessaire, de ce qui convient au contenant lui-même : Un portefeuille bien garni.

    Synonymes :

    approvisionné - rempli

    Contraires :

    dégarni - vide

se garnir

verbe pronominal Conjugaison

ou

être garni

verbe passif

  • 1. Se couvrir, se remplir progressivement de choses, de personnes : Peu à peu le théâtre se garnit de spectateurs.
  • 2. En parlant d'une femme, porter une protection périodique.

Le mot « zénith » est d'origine :