Accueil > langue française > dictionnaire > fourrer v.t. - être fourré v.pass.

fourrer

verbe transitif Conjugaison

(ancien français fuerre, fourreau)

  • 1. Garnir un vêtement d'une doublure de fourrure : Fourrer un imperméable de vison.

    Synonymes :

    molletonner - ouater - ouatiner

  • 2. Garnir de plâtre un espace vide.
  • 3. Introduire une garniture à l'intérieur d'un mets salé ou sucré.
  • 4. Procéder à l'opération frauduleuse de fourrure d'un alliage.

être fourré

verbe passif

  • 1. Être doublé d'une fourrure ou d'un tissu chaud : Gants fourrés.

    Synonymes :

    molletonné - ouaté - ouatiné

  • 2. En parlant d'une substance alimentaire, comporter un fourrage.
  • 3. En parlant d'une étoffe double, avoir l'intérieur ouaté, lors du tissage, au moyen d'une grosse trame moelleuse, non apparente.

Expressions avec fourrer

être fourré

verbe passif

  • Vieux. Bijou fourré,

    bijou dont seule la surface est en métal précieux.

    Synonymes :

    bijou bourré - bijou doublé - bijou plaqué

  • Bonbon fourré,

    bonbon renfermant un fourrage fait de pulpe de fruit, de sirop à la liqueur, de praline, de fondant, etc.
  • Familier. Coup fourré,

    entreprise faite contre quelqu'un de manière perfide, hypocrite.
  • Maçonnerie fourrée,

    maçonnerie en blocage, entourée d'un appareil de revêtement.
  • Monnaie fourrée,

    monnaie constituée d'une âme de métal vil recouverte d'une pellicule d'argent ou d'or. (Ces pièces ne sont pas toujours des faux, Rome en frappa.)
  • Paix fourrée,

    paix qui était conclue avec mauvaise foi de part et d'autre.

Homonymes de fourrer



Homonymes des variantes de fourrer


Mots proches

« La Révolution française a débuté en 1789. » Si vous écrivez « 1789 » en toutes lettres, à quel(s) élément(s) mettez-vous un « s » ?