faim

nom féminin

(latin fames)

Définitions de faim


  • Ensemble des sensations provoquées par la privation de nourriture, qui incitent l'homme ou l'animal à rechercher des aliments, et que l'ingestion de nourriture fait disparaître (définition de l'O.M.S.) ; vif besoin de manger : Avoir une faim insatiable.
  • Littéraire. Désir ardent de quelque chose : Avoir une faim dévorante de richesses.
  • Situation de disette, de famine dans un pays, une région : Campagne contre la faim dans le monde.

Expressions avec faim



  • Avoir faim,

    ressentir le besoin de manger.
  • Avoir faim de quelque chose,

    avoir un vif besoin, une grande envie de quelque chose : Avoir faim de tendresse.
  • Calmer, tromper sa faim,

    manger un peu pour diminuer un vif besoin de manger.
  • Donner faim,

    ouvrir l'appétit, donner l'envie de manger.
  • Faim de loup, faim dévorante,

    très grande faim.
  • Faim douloureuse,

    douleur épigastrique, ressentie au cours de certaines affections du tube digestif (ulcère gastro-duodénal) ou au cours d'un accès d'hypoglycémie.
  • Manger à sa faim,

    de telle sorte que ce besoin soit satisfait ; avoir le nécessaire pour vivre.
  • Mourir, crever de faim, crever la faim,

    avoir très faim ; être dans un état de misère extrême.
  • Rester sur sa faim,

    manger insuffisamment ou pas du tout ; demeurer insatisfait.

Synonymes de faim


Ensemble des sensations provoquées par la privation de nourriture,...

Synonymes :

Désir ardent de quelque chose.

Synonymes :

Situation de disette, de famine dans un pays, une région.

Synonymes :

Homonymes de faim


  • feins forme conjuguée du verbe feindre
  • feint forme conjuguée du verbe feindre
  • fin adjectif
  • fin nom féminin

Difficultés de faim


  • EMPLOI

    Avoir faim. L'emploi de avoir faim avec un adverbe est aujourd'hui admis : avoir très faim, avoir si faim que..., avoir tellement faim que... → envie


Citations avec faim


  • Jacques Ancelot (Le Havre 1794-Paris 1854)
    Académie française, 1841
    Oui, mieux que la raison l'estomac nous dirige.
    L'Important
  • Nicolas Joseph Florent Gilbert (Fontenoy-le-Château, Vosges, 1750-Paris 1780)
    La faim mit au tombeau Malfilâtre ignoré ;
    S'il n'eût été qu'un sot, il aurait prospéré.

    Le XVIIIe Siècle
  • Marcel, dit Jean Guéhenno (Fougères 1890-Paris 1978)
    Académie française, 1962
    L'histoire des hommes n'a jamais été que l'histoire de leur faim.
    La Foi difficile, Grasset
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et, je pense,
    Quelque diable aussi me poussant,
    Je tondis de ce pré la largeur de ma langue.

    Fables, les Animaux malades de la peste
  • Antoine François Prévost d'Exiles, dit l'abbé Prévost (Hesdin 1697-Courteuil, près de Chantilly, 1763)
    Crois-tu qu'on puisse être bien tendre lorsqu'on manque de pain ?
    Histoire du chevalier Des Grieux et de Manon Lescaut
  • Virgile en latin Publius Vergilius Maro (Andes, aujourd'hui Pietole, près de Mantoue, 70 avant J.-C.-Brindes 19 avant J.-C.)
    La faim, mauvaise conseillère.
    L'Énéide, VI, 276
    Malesuada fames.
  • Bible
    Malheur à vous qui êtes repus maintenant, car vous aurez faim !
    Évangile selon saint Luc, VI, 25
  • Robert Louis Balfour Stevenson (Édimbourg 1850-Vailima, près d'Apia, îles Samoa, 1894)
    Un homme qui a faim n'est pas un homme libre.
    Discours, 6 septembre 1952
    A hungry man is not a free man.
  • bienheureux Jan Van Ruusbroec dit l'Admirable (Ruusbroec, près de Bruxelles, 1293-Groenendaal, près de Bruxelles, 1381)
    L'âme humaine est capable d'une faim sans assouvissement.
    De l'ornement des noces spirituelles, le quiétisme

Mots proches