coquetterie

nom féminin

Définitions de coquetterie


  • Littéraire. Désir de se faire valoir, de plaire aux autres : Mettre sa coquetterie à parler sans notes.
  • Attitude et manières de quelqu'un, d'une femme en particulier, qui cherche à séduire : Une coquetterie provocante.
  • Recherche dans la manière de s'habiller ; élégance, chic : Un foulard noué avec coquetterie.

Expressions avec coquetterie



  • Familier. Avoir une coquetterie dans l'œil,

    être affecté d'un léger strabisme.
  • Être en coquetterie avec quelqu'un,

    être en mauvais termes avec lui ou, vieux, chercher à le séduire.

Citations avec coquetterie


  • Honoré de Balzac (Tours 1799-Paris 1850)
    La coquetterie ne va bien qu'à la femme heureuse.
    La Femme abandonnée
  • Jean de La Bruyère (Paris 1645-Versailles 1696)
    C'est trop contre un mari d'être coquette et dévote : une femme devrait opter.
    Les Caractères, Des femmes
  • François, duc de La Rochefoucauld (Paris 1613-Paris 1680)
    Le plus grand miracle de l'amour, c'est de guérir de la coquetterie.
    Maximes
  • Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux (Paris 1688-Paris 1763)
    La coquette ne sait que plaire, et ne sait pas aimer, voilà pourquoi on l'aime tant.
    Lettre sur les habitants de Paris
  • Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux (Paris 1688-Paris 1763)
    Le négligé est une abjuration simulée de coquetterie ; mais en même temps le chef-d'œuvre de l'envie de plaire.
    Lettre sur les habitants de Paris
  • Nicolas Edme Rétif, dit Restif de La Bretonne (Sacy, Yonne, 1734-Paris 1806)
    La plus vertueuse des femmes n'est qu'une coquette plus raffinée. […].
    Le Paysan perverti ou les Dangers de la ville
  • Charles Augustin Sainte-Beuve (Boulogne-sur-Mer 1804-Paris 1869)
    Une laide est plutôt coquette qu'une belle ; elle agace les hommes et l'autre les attend.
    Mes poisons

Mots proches

Que signifie la racine grecque « drome », présente dans « hippodrome », « palindrome » et « dromadaire » ?