comédie

nom féminin

(latin comoedia, du grec kômôidia, comédie)

Définitions de comédie


  • Toute pièce de théâtre au xviie s. (Sens repris de nos jours.)
  • Pièce de théâtre destinée à provoquer le rire par le traitement de l'intrigue, la peinture satirique des mœurs, la représentation de travers et de ridicules.
  • Genre littéraire, théâtral, cinématographique, etc., dont le propos est d'amuser.
  • Manifestation hypocrite de sentiments qu'on n'éprouve pas réellement ; feinte, dissimulation : Tout cela c'est de la comédie.
  • Familier. Manœuvre compliquée ou ennuyeuse, nécessitée par certaines circonstances : C'est toute une comédie pour obtenir une invitation.
  • Familier. Attitude désagréable, insupportable, surtout en parlant des enfants : Cessez votre comédie.

Expressions avec comédie



  • Comédie musicale,

    spectacle qui associe la musique, le chant, la danse et la prose.
  • Jouer la comédie,

    prendre part à la représentation d'une pièce de théâtre ; afficher des sentiments que l'on n'éprouve pas en prenant telle ou telle attitude : Il joue la comédie du père outragé.
  • Personnage de comédie,

    quelqu'un qu'on ne peut pas prendre au sérieux ou qui a des côtés bouffons, ridicules.

Synonymes et contraires de comédie


Pièce de théâtre destinée à provoquer le rire par le traitement...

Contraire :

Genre littéraire, théâtral, cinématographique, etc.,...

Contraire :

Manifestation hypocrite de sentiments qu'on n'éprouve pas...

Synonymes :

Contraire :

Manœuvre compliquée ou ennuyeuse, nécessitée par certaines...

Synonyme :

  • histoire (familier)

Attitude désagréable, insupportable, surtout en parlant...

Synonymes :

  • scène - sérénade (familier) - vie (familier)

Citations avec comédie


  • Paul Bourget (Amiens 1852-Paris 1935)
    Académie française, 1894
    Il est rare qu'un homme soit lancé dans la bataille des idées sans vite devenir le comédien de ses premières sincérités.
    Le Disciple, Plon
  • Denis Diderot (Langres 1713-Paris 1784)
    Oh ! que ce monde-ci serait une bonne comédie si l'on n'y faisait pas un rôle.
    Lettres, à Sophie Volland
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    […] Faisant de cet ouvrage
    Une ample comédie à cent actes divers,
    Et dont la scène est l'Univers.

    Fables, le Bûcheron et Mercure
  • Blaise Pascal (Clermont, aujourd'hui Clermont-Ferrand, 1623-Paris 1662)
    Le dernier acte est sanglant, quelque belle que soit la comédie en tout le reste : on jette enfin de la terre sur la tête, et en voilà pour jamais.
    Pensées, 210

    Commentaire
    Chaque citation des Pensées porte en référence un numéro. Celui-ci est le numéro que porte dans l'édition Brunschvicg - laquelle demeure aujourd'hui la plus généralement répandue - le fragment d'où la citation est tirée.

  • Jean-Baptiste Santeul (Paris 1630-Dijon 1697)
    [La comédie] corrige les mœurs en riant.
    Castigat ridendo mores.

    Commentaire
    Devise de la comédie imaginée par le poète Santeul, et donnée à l'arlequin Dominique pour qu'il la mît sur la toile de son théâtre.

Mots proches