bourgeois, bourgeoise

nom

(de bourg)

Définitions de bourgeois


  • Personne qui appartient à la bourgeoisie, à la classe moyenne ou à la classe dirigeante.
  • Au Moyen Âge et sous l'Ancien Régime, habitant aisé d'un bourg, d'une ville, qui est roturier, mais qui a obtenu, dans le cadre communal, certains privilèges.
  • Vieux. Individu sans distinction, qui n'a que des goûts vulgaires ; étranger aux choses de l'art.
  • En Suisse, personne qui a droit de cité dans une commune.

Expressions avec bourgeois



  • Vieilli. En bourgeois,

    en civil, par opposition à en militaire.

Synonymes et contraires de bourgeois


Personne qui appartient à la bourgeoisie, à la classe moyenne...

Contraires :

Individu sans distinction, qui n'a que des goûts vulgaires ...

Synonymes :


Citations avec bourgeois


  • Émile Chartier, dit Alain (Mortagne-au-Perche 1868-Le Vésinet 1951)
    Est bourgeois tout ce qui vit de persuader.
    Les Idées et les Âges, Gallimard
  • Jules Amédée Barbey d'Aurevilly (Saint-Sauveur-le-Vicomte 1808-Paris 1889)
    L'idéal économique des bourgeois est d'augmenter indéfiniment le nombre des consommateurs.
    Omnia
  • Roland Barthes (Cherbourg 1915-Paris 1980)
    C'est l'un des traits constants de toute mythologie petite-bourgeoise, que cette impuissance à imaginer l'Autre.
    Mythologies, Le Seuil
  • Charles Baudelaire (Paris 1821-Paris 1867)
    Il est une chose mille fois plus dangereuse que le bourgeois, c'est l'artiste bourgeois.
    Curiosités esthétiques
  • Emmanuel Berl (Le Vésinet 1892-Paris 1976)
    Le bourgeois croit qu'il est dans le même rapport avec le prolétaire que l'âme avec le corps.
    Mort de la morale bourgeoise, Gallimard
  • Emmanuel Berl (Le Vésinet 1892-Paris 1976)
    Le bourgeois ne prétend pas que les choses aillent bien ; tout ce qu'il affirme, c'est qu'elles ne peuvent aller mieux.
    Mort de la morale bourgeoise, Gallimard
  • André Breton (Tinchebray, Orne, 1896-Paris 1966)
    Il semble que de toutes parts la civilisation bourgeoise se trouve plus inexorablement condamnée du fait de son manque absolu de justification poétique.
    Position politique de l'art d'aujourd'hui, Pauvert
  • Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort (près de Clermont-Ferrand 1740-Paris 1794)
    Académie française, 1781
    Les bourgeois, par une vanité ridicule, font de leurs filles un fumier pour les terres des gens de qualité.
    Maximes et pensées
  • Pierre Daninos (Paris 1913-Paris 2005)
    La France ? Une nation de bourgeois qui se défendent de l'être en attaquant les autres parce qu'ils le sont.
    Les Carnets du major W. Marmaduke Thompson, Hachette
  • Léon-Paul Fargue (Paris 1876-Paris 1947)
    J'appelle bourgeois quiconque renonce à soi-même, au combat et à l'amour, pour sa sécurité.
    Sous la lampe, Gallimard
  • Gustave Flaubert (Rouen 1821-Croisset, près de Rouen, 1880)
    Académie française, 1880
    J'appelle bourgeois quiconque pense bassement.
    Rapporté par Guy de Maupassant dans son Étude sur G. Flaubert
  • André Gide (Paris 1869-Paris 1951)
    Les bourgeois honnêtes ne comprennent pas qu'on puisse être honnête autrement qu'eux.
    Les Faux-Monnayeurs, Gallimard
  • Remy de Gourmont (Bazoches-au-Houlme, Orne, 1858-Paris 1915)
    Le bourgeois qui dit ne croire à rien ne sera jamais qu'un bourgeois frauduleux.
    Pensées inédites, Honoré Champion
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Le bon sens est bourgeois et n'est pas citoyen.
    Fragments
  • Jules Renard (Châlons, Mayenne, 1864-Paris 1910)
    Les bourgeois, ce sont les autres.
    Journal, 28 janvier 1890 , Gallimard
  • Jean-Paul Sartre (Paris 1905-Paris 1980)
    Pour tous les ouvriers du monde, le bourgeois est le produit du capital ; pour les nôtres, il est aussi le fils de ses œuvres, un tueur - et il va le rester longtemps.
    Situations VI, Gallimard
  • André Siegfried (Le Havre 1875-Paris 1959)
    Académie française, 1944
    Qu'est-ce qu'un bourgeois ? Je proposerai cette définition : c'est quelqu'un qui a des réserves.
    Tableau des partis en France, Grasset

Mots proches

Quand on juge quelqu'un en son absence, on dit que l'accusé est jugé par :