cité

nom féminin

(latin civitas, -atis)

Définitions de cité


  • Dans l'Antiquité, communauté politique dont les membres (les citoyens) s'administraient eux-mêmes.
  • Agglomération formant un ensemble homogène, une unité historique, architecturale, etc. : Paris est une magnifique cité.
  • Quartier le plus ancien de quelques villes (avec une majuscule) : Notre-Dame de Paris est dans la Cité.
  • Nom donné à des ensembles d'immeubles, de maisons formant un tout homogène ou ayant une même destination : La cité fleurie.

Expressions avec cité



  • Avoir droit de cité,

    pouvoir être admis dans un domaine déterminé.
  • Cité céleste, cité sainte, cité de Dieu,

    séjour des bienheureux.
  • Cité de transit,

    ensemble d'habitations affectées au logement provisoire de certaines familles, en attendant des mesures d'insertion sociale à leur égard.
  • Cité lacustre,

    synonyme de palafitte.
  • Cité linéaire,

    ville qui se développe en longueur, parallèlement à une route. (La cité linéaire a été théorisée à la fin du xixe s. par l'urbaniste espagnol Arturo Soria y Mata.)
  • Cité ouvrière,

    agglomération de logements économiques pour les ouvriers.
  • Cité sainte,

    ville honorée par les fidèles d'une religion (Rome et Jérusalem pour les chrétiens, La Mecque pour les musulmans).
  • Cité universitaire,

    organisme rassemblant pavillons d'habitation, restaurants, terrains de sport, bibliothèques et destiné à assurer aux étudiants des conditions matérielles confortables ainsi qu'à favoriser la compréhension mutuelle des cultures.
  • Droit de cité,

    ensemble des privilèges qui étaient attachés à la qualité de citoyen d'une cité antique.

Synonymes de cité


Agglomération formant un ensemble homogène, une unité historique,...

Synonyme :

Cité lacustre

Synonyme :

Homonymes de cité



Difficultés de cité


  • ORTHOGRAPHE

    Mots composés avec cité. On écrit avec un trait d'union cité-dortoir, cité-jardin, mais sans trait d'union : cité ouvrière, cité universitaire, cité d'accueil, cité d'urgence. - Plur. : des cités-dortoirs, des cités-jardins ; des cités ouvrières, des cités universitaires, des cités d'accueil, des cités d'urgence.


Citations avec cité


  • Théodore Agrippa d'Aubigné (près de Pons, Saintonge, 1552-Genève 1630)
    Cités ivres de sang, et encore altérées,
    Qui avez soif de sang, et de sang enivrées,
    Vous sentirez de Dieu l'épouvantable main :
    Vos terres seront feu, et votre ciel d'airain.

    Les Tragiques
  • Théophile Gautier (Tarbes 1811-Neuilly 1872)
    Tout passe. - L'art robuste
    Seul a l'éternité,
    Le buste
    Survit à la cité.

    Émaux et camées
  • Isocrate (Athènes 436-Athènes 338 avant J.-C.)
    L'âme de la cité n'est rien d'autre que la constitution, qui a le même pouvoir que dans le corps la pensée.
    Aréopagitique, 14 (traduction G. Mathieu)
  • Pindare (Cynoscéphales, près de Thèbes, 518 avant J.-C.-Argos ? 438 avant J.-C.)
    Il est aisé d'ébranler une cité ; les plus vils manants en sont capables. Mais la rétablir en son état, voilà qui est difficile, si la divinité ne vient, comme un bon pilote, diriger les rois.
    Quatrième Pythique, 272-274
  • Abraham Cowley (Londres 1618-Chertsey 1667)
    Dieu fit le premier jardin et Caïn la première cité.
    God the first garden made, and the first city Cain.
    The Garden

Mots proches

De quel genre est le mot « espace », quand il désigne un blanc typographique ?