canal

nom masculin

(latin canalis)

Définitions de canal


  • Voie navigable artificielle, comportant une série de biefs dans lesquels est maintenu un mouillage à peu près constant.
  • Conduit permettant le passage d'un liquide ou d'un gaz.
  • Anatomie

    Conduit faisant communiquer un organe avec un autre ou avec l'extérieur et livrant passage à une sécrétion, à un vaisseau, à un nerf, à un tendon, à la moelle osseuse ou à de l'air.
  • Architecture et arts décoratifs

    1.  Refouillement, petite moulure creuse, en général arrondie.

    2.  Bassin de forme très allongée, entrant dans la composition d'un jardin à la française.

  • Biologie

    Organe animal ou végétal en forme de tuyau et où circule ou stationne, de façon permanente ou temporaire, un liquide organique. (Chez les plantes, on distingue dans certaines espèces un canal médullaire [axe creux de la tige], des canaux sécréteurs et, chez les plantes aquatiques, des canaux aérifères.)
  • Géographie

    1.  Lit ou bras d'une rivière ; chenal.

    2.  Bras de mer (surtout dans quelques expressions) : Canal de Mozambique.

  • Informatique

    Organe qui associe les unités d'un système informatique entre elles.
  • Sociologie

    Support physique ou ensemble des appareils techniques nécessaires à la transmission de signaux ou de messages écrits, sonores ou visuels.

Expressions avec canal



  • Par le canal de,

    par l'intermédiaire de : Je l'ai su par le canal d'un de mes amis.
  • Agriculture

    Canal de drainage,

    canal destiné à éliminer l'excès d'eau d'un sol.

    Canal d'irrigation,

    canal servant à conduire et à répartir les eaux d'irrigation jusqu'aux cultures.
  • Anatomie

    Canal cholédoque,

    portion terminale de la voie biliaire principale.

    Canal de Wirsung,

    canal excréteur principal du pancréas.

    Canal dentaire,

    conduit constitué d'un tissu dur (os ou dentine), situé dans l'épaisseur du maxillaire et livrant passage aux nerfs et aux vaisseaux des dents.

    Persistance du canal artériel,

    anomalie caractérisée par l'absence de fermeture, après la naissance, du canal qui relie chez le fœtus l'aorte à la branche gauche de l'artère pulmonaire.

    Syndrome du canal carpien,

    syndrome caractérisé par une sensation d'engourdissement, de fourmillement ou même de douleur dans les doigts.
  • Astronomie

    Canaux de Mars,

    traînées rectilignes entrecroisées que certains astronomes crurent distinguer, à la fin du xixe s., à la surface de Mars, par suite du pouvoir de résolution insuffisant des instruments utilisés.
  • Audiovisuel

    Canal radioélectrique,

    bande de fréquences destinée aux émissions de radio ou de télévision.
  • Bâtiment

    Tuile canal,

    tuile ayant la forme d'une gouttière d'allure tronconique, qui sert à la fois de tuile de dessous (ou de courant) et de tuile de dessus (ou de couvert) et qui ne comporte pas de système d'accrochage.
  • Économie

    Canal de distribution,

    trajet suivi par un produit pour aller du producteur au consommateur.
  • Navigation intérieure

    Canal de jonction,

    canal unissant deux bassins différents et comportant un bief de partage dans leur section la plus élevée.

    Canal latéral,

    canal suivant la vallée d'un cours d'eau naturel et suppléant à la non-navigabilité de ce cours d'eau.

    Péniche ou bateau de canal,

    synonyme de péniche flamande.
  • Travaux publics

    Canal d'amenée,

    canal conduisant les eaux d'un captage ou d'un barrage à l'usine de traitement, au réservoir d'alimentation d'une ville ou à l'usine hydraulique.

Synonymes de canal


Voie navigable artificielle, comportant une série de biefs...

Synonymes :

Conduit permettant le passage d'un liquide ou d'un gaz..

Synonymes :

Par le canal de

Synonymes :

Tuile canal

Synonyme :

  • tuile creuse
Péniche ou bateau de canal

Synonyme :

  • péniche flamande.

Homonymes des variantes de canal



    canaux

  • canot nom masculin

Mots proches

« Dans cette boutique, on trouve des chapeaux [rose] et des manteaux [marron]. » À quel(s) adjectif(s) mettez-vous un « s » ?