Accueil > langue française > dictionnaire > bouclier n.m.

bouclier

nom masculin

(ellipse de l'ancien français escut boucler, écu garni d'une boucle)

  • 1. Arme défensive individuelle portée au bras pour parer les jets ou les coups.
  • 2. Moyen de protection, défense : Le bouclier atomique.

    Synonymes :

    armure - cuirasse - palladium - paravent - rempart

  • Armement

    3. Plaque de blindage disposée sur l'affût des anciens canons de campagne.
  • Chemin de fer

    4. Dossier renforcé en tôle épaisse, généralement emboutie, constituant l'extrémité d'une locomotive ou d'une voiture à voyageurs.
  • Géologie

    5. Édifice volcanique affectant la forme d'un bouclier et dû à la coalescence des produits volcaniques issus de plusieurs bouches émettrices.
  • 6. Aire cratonique d'échelle subcontinentale correspondant aux chaînes précambriennes indurées et arasées et recouvertes par des séries restées tabulaires.
  • Marine

    7. Synonyme de masque.
  • Pêche

    8. Variété de coquillages comestibles du genre patelle.
  • Zoologie

    9. Toute plaque dure protégeant l'avant du corps, chez un animal actuel ou fossile.

Expressions avec bouclier

  • Bouclier fiscal,

    dispositif limitant le montant des impôts directs dus par un contribuable.
  • Bouclier humain,

    otage placé sur un site stratégique pour entraver une action militaire adverse ; toute personne que l'on place devant soi sous la contrainte pour dissuader d'une attaque.
  • Littéraire. Faire (un) bouclier de son corps à quelqu'un,

    se jeter devant lui pour le préserver des coups.
  • Levée de boucliers,

    protestation unanime.
  • Astronautique

    Bouclier thermique,

    élément de structure d'un engin spatial récupérable, destiné à éviter l'échauffement excessif de cet engin lors de sa rentrée dans l'atmosphère.
  • Mines

    Bouclier d'avancement,

    structure métallique à l'abri de laquelle s'effectuent les opérations de terrassement lors du creusement de tunnels ou de puits en terrains ébouleux.

Mots proches

Lequel de ces verbes ne peut pas s'écrire avec un double « l » à la troisième personne du singulier du présent de l'indicatif ?