Accueil > langue française > dictionnaire > bâiller v.i.

bâiller

verbe intransitif Conjugaison

(latin populaire *bataculare, du latin classique batare, ouvrir la bouche)

  • 1. Ouvrir largement la bouche par une contraction involontaire des muscles de la face, due au besoin de dormir, à la faim, à l'ennui, etc.
  • 2. Présenter un mauvais ajustement, ou être mal fermé, légèrement entrouvert, en parlant d'un vêtement, d'une porte, etc. : Jupe qui bâille.

Homonymes de bâiller



Homonymes des variantes de bâiller


Difficultés de bâiller


  • ORTHOGRAPHE ET SENS

    Ne pas confondre ces trois verbes homonymes.

    La bailler belle (ou bonne) à qqn = lui en faire accroire. Bailler (sans accent) ne s'emploie que dans cette expression littéraire et vieillie.

    Bayer aux corneilles = regarder niaisement en l'air, bouche bée ; rêvasser. Bayer (avec y et sans accent) ne s'emploie que dans cette expression courante.

    Bâiller = faire une longue inspiration involontaire. Bâiller (avec accent circonflexe sur le a, → bâillement) est le seul de ces trois verbes qui peut être employé en dehors d'une expression figée.

Mots proches

Si l'on veut parler de la nation des Francs pendant le règne de Clovis, dit-on « nation… » :