bâiller

verbe intransitif CONJUGAISON

(latin populaire *bataculare, du latin classique batare, ouvrir la bouche)

Définitions de bâiller


  • Ouvrir largement la bouche par une contraction involontaire des muscles de la face, due au besoin de dormir, à la faim, à l'ennui, etc.
  • Présenter un mauvais ajustement, ou être mal fermé, légèrement entrouvert, en parlant d'un vêtement, d'une porte, etc. : Jupe qui bâille.

Homonymes de bâiller



Homonymes des variantes de bâiller



Difficultés de bâiller


  • ORTHOGRAPHE ET SENS

    Ne pas confondre ces trois verbes homonymes.

    La bailler belle (ou bonne) à qqn = lui en faire accroire. Bailler (sans accent) ne s'emploie que dans cette expression littéraire et vieillie.

    Bayer aux corneilles = regarder niaisement en l'air, bouche bée ; rêvasser. Bayer (avec y et sans accent) ne s'emploie que dans cette expression courante.

    Bâiller = faire une longue inspiration involontaire. Bâiller (avec accent circonflexe sur le a, → bâillement) est le seul de ces trois verbes qui peut être employé en dehors d'une expression figée.

Mots proches

Ces trois mots se terminent par le son [cie] ; lequel prend un « c » et non un « t » dans la syllabe finale ?