éternel, éternelle

adjectif

(latin ecclésiastique aeternalis, de aeternus)

Définitions de éternel


  • Qui est sans commencement ni fin ; hors du temps : Croire en un Dieu éternel.
  • Littéraire. Qui est sans fin, d'une durée indéfinie, qui ne cessera d'exister : Dans la nuit éternelle.
  • Qui durera toute la vie, définitif : Je lui garderai une éternelle reconnaissance.
  • Qui lasse par sa longueur, sa répétition, qui est invariablement tel : C'est un éternel mécontent.
  • Qui est habituel à quelqu'un, qui lui est toujours associé : Son éternel sourire commercial.

Expressions avec éternel



  • Littéraire. Le repos éternel, le sommeil éternel,

    la mort.
  • L'éternel féminin,

    l'ensemble des caractères attribués aux femmes et supposés être constants, immuables.
  • Neiges éternelles,

    qui ne fondent jamais.
  • Ne pas être éternel,

    être appelé à mourir, à disparaître, à cesser : Cette situation ne sera pas éternelle.
  • Histoire

    La Ville éternelle,

    Rome, à qui les Romains promettaient un Empire sans fin, et que les catholiques considèrent comme le siège immuable du chef de l'Église.
  • Philosophie

    Éternel retour,

    doctrine de Nietzsche qui tente de mettre en évidence la circularité du temps et qui préconise, non le fatalisme et la résignation auxquels mènerait l'idée que tout recommence, mais la volonté d'imposer à chaque moment vécu la marque de l'éternité, la plénitude de l'absolu.
  • Religion

    Feu éternel, supplices éternels,

    supplices sans fin des damnés.

    Père éternel,

    nom donné à Dieu le Père.

    Royaume, séjour éternel,

    le ciel, le paradis.

    Salut éternel, vie éternelle,

    bonheur sans fin des élus.

    Verbe éternel,

    nom donné à Dieu le Fils.

Synonymes et contraires de éternel


Qui est sans fin, d'une durée indéfinie, qui ne cessera d'exister.

Synonymes :

Contraire :

Qui durera toute la vie, définitif.

Synonymes :

Contraires :

Qui lasse par sa longueur, sa répétition, qui est invariablement...

Synonymes :

Contraires :

Qui est habituel à quelqu'un, qui lui est toujours associé.

Synonymes :


Citations avec éternel


  • Honoré de Balzac (Tours 1799-Paris 1850)
    En France, le provisoire est éternel, quoique le Français soit soupçonné d'aimer le changement.
    Les Paysans
  • Paul Claudel (Villeneuve-sur-Fère, Aisne, 1868-Paris 1955)
    Quand il existe quelque chose d'éternel, comment ferais-je pour n'en pas être éternellement le témoin ?
    Journal, Gallimard
  • André Dhôtel (Attigny 1900-Paris 1991)
    Avant de nous promener sur les routes, […] il faut nous envelopper d'éternel.
    La Chronique fabuleuse, Éditions de Minuit
  • Pierre Drieu La Rochelle (Paris 1893-Paris 1945)
    Les dieux naissent avec les hommes, meurent avec les hommes, mais ces races emmêlées roulent dans l'éternel.
    Le Feu follet, Gallimard
  • André Malraux (Paris 1901-Créteil 1976)
    Quel jour étonnant, que le jour où l'homme s'est mis à se croire éternel !
    Antimémoires, Gallimard
  • Blaise Pascal (Clermont, aujourd'hui Clermont-Ferrand, 1623-Paris 1662)
    Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie.
    Pensées, 206

    Commentaire
    Cette parole, selon toute vraisemblance, est mise dans la bouche du libertin, avec lequel Pascal envisageait de dialoguer dans son ouvrage
    Chaque citation des Pensées porte en référence un numéro. Celui-ci est le numéro que porte dans l'édition Brunschvicg - laquelle demeure aujourd'hui la plus généralement répandue - le fragment d'où la citation est tirée.

  • Gaétan Picon (Bordeaux 1915-Paris 1976)
    Je ne parle, on ne me parle que dans l'insomnie du temps.
    Admirable tremblement du temps, Skira
  • Søren Aabye Kierkegaard (Copenhague 1813-Copenhague 1855)
    Aussi longtemps que l'éternel et l'historique restent extérieurs l'un à l'autre, l'historique n'est que l'occasion.
    Miettes philosophiques, la Contemporanéité du disciple

Mots proches

Que signifie le radical grec « lith », présent dans des mots comme « néolithique » ou « coprolithe » ?