En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Trèves

en allemand Trier

La Porte Noire, Trèves
La Porte Noire, Trèves

Ville d'Allemagne (Rhénanie-Palatinat), sur la Moselle.

  • Population : 105 671 hab. (recensement de 2011)

Carrefour routier, centre administratif, commercial, industriel et touristique. Université.

HISTOIRE

D'abord sanctuaire gaulois des Trévires, Trèves est fondée par Auguste sous le nom d'Augusta Treverorum (vers 15 avant J.-C.). La ville devient un centre stratégique et économique important, très romanisé. Menacée par les invasions du iiie s., elle est la capitale de l'« Empire gaulois » (258-273), puis la résidence des empereurs romains. Ruinée par l'invasion barbare de 406, brûlée par les Francs (vers 413), elle perd son rôle de capitale politique. Siège archiépiscopal au viie s., elle est intégrée au Saint Empire au xe s. Les archevêques de Trèves deviennent princes électeurs en 1257. Les bourgeois de la cité s'enrichissent grâce au commerce sur le Rhin. La ville décline au cours du xviiie s. et est annexée à la Prusse en 1815. Son archevêché devient un évêché suffragant de Cologne en 1821. La ville a été gravement endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale.

BEAUX-ARTS

Remarquables vestiges romains (Porta nigra ; thermes impériaux ; basilique civile du ive s., transformée au xviie s. ; etc.). Cathédrale avec parties des ive s., xie s. et xiie s. (trésor). Autres édifices, surtout religieux, romans, gothiques ou baroques. Musées.