En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

La Nouvelle-Orléans

en anglais New Orleans

Ouragan Katrina, La Nouvelle-Orléans, 2005
Ouragan Katrina, La Nouvelle-Orléans, 2005

Ville des États-Unis, principale agglomération de la Louisiane.

  • Population pour l'agglomération : 857 576 hab. (estimation pour 2010)

La ville primitive (le Vieux Carré) est située dans un méandre du Mississippi à la tête du delta ; les rues y occupent l'emplacement d'anciens canaux. La ville moderne s'est étendue vers le nord-est, entre les lacs Pontchartrain et Borgne. Cité cosmopolite, commerciale et touristique, foyer culturel du Sud (université, musées), elle mêle des Anglo-Saxons, des Italiens et des Allemands au fond créole, acadien et antillais. La vie économique repose sur l'industrie chimique (à partir du pétrole, du sel, du soufre) et le trafic portuaire, à la tête du delta du Mississippi (70 Mt ; son arrière-pays recoupe ceux de Houston et de New York). La ville a été en grande partie détruite par un ouragan en 2005.

HISTOIRE

Fondée en 1718 par Le Moyne de Bienville pour la Compagnie d'Occident de Law, et ainsi baptisée en l'honneur du Régent, le duc d'Orléans, La Nouvelle-Orléans devient capitale de la Louisiane. Peu développée encore en 1803, lors de la vente de la Louisiane aux États-Unis, elle grandit très vite ensuite, en partie grâce à l'immigration allemande, concurrençant même New York jusqu'en 1862, date où elle est prise par les nordistes (→ guerre de Sécession). Le développement des chemins de fer dans l'est du pays réduit le rôle économique du Mississippi. La Nouvelle-Orléans perd de son importance. Certaines rues conservent encore l'architecture coloniale française, et le français y est encore parlé.