En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Friedland

aujourd'hui Pravdinsk

Localité de Prusse (aujourd'hui en Russie), au S.-E. de Kaliningrad (Königsberg).

Après Eylau, les opérations ne reprennent qu'au printemps. Le maréchal Lefebvre s'empare de Dantzig (→ Gdańsk) en mai 1807 et Napoléon marche sur Königsberg.

Le 14 juin, les Russes de Bennigsen sont installés sur un plateau, entouré par un méandre de l'Alle, au fond duquel se trouve Friedland, et ce plateau n'est relié à la plaine que vers l'ouest. Tandis que Lannes repousse sur ce point les efforts des Russes, Napoléon foudroie le plateau sous les tirs d'une énorme concentration d'artillerie, puis occupe ou coupe les ponts de l'Alle, interdisant à l'ennemi toute retraite. La victoire est complète : elle coûte aux Russes 25 000 hommes, dont 25 généraux, contre 7 000 à 8 000 Français. Napoléon s'empare de Königsberg, dernière forteresse prussienne, et Alexandre Ier demande un armistice qui préludera à la paix de Tilsit.

Pour en savoir plus, voir les articles Napoléon Ier, premier Empire, Prusse.