En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Zhu De

Homme politique et maréchal chinois (Manchang, Sichuan, 1886-Pékin 1976).

Il entre en 1909 à l'académie militaire du Yunnan, adhère au parti de Sun Yat-sen et participe, lors de la révolution de 1911, à la rébellion des troupes de la Chine du Sud. Son inscription au parti communiste ayant été refusée (1921), il séjourne à Paris et à Berlin, où il rencontre Zhou Enlai (1922), mais se fait expulser en 1925. Il revient en Chine en 1926 et contribue, avec Mao Zedong et Zhou Enlai, à l'organisation de l'armée rouge, dont il devient commandant en 1931. Il lutte contre les armées de Jiang Jieshi et doit opérer une dure retraite, la Longue Marche, sous la pression du Guomindang (1934-1935). Chef de la VIIIe armée, il collabore avec Jiang Jieshi contre les Japonais (1937-1941), puis reprend une guerre indépendante de la stratégie de Jiang Jieshi et des Alliés. Il parvient à immobiliser une partie des forces japonaises (1941-1945). De 1946 à 1949, il commande la deuxième zone de guerre au cours de la lutte contre le Guomindang, conduit à la victoire des armées de Mao Zedong et conquiert toute la Chine continentale. Il est nommé commandant suprême des forces armées chinoises, élu en 1954 vice-président de la République et nommé maréchal en 1955. Il est pris à partie par la Révolution culturelle de 1966, et son influence politique décline. En 1969, Zhu De est nommé membre permanent du Bureau politique du Comité central et président du comité permanent du Conseil national.