En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean-Baptiste Guillaume Joseph, comte de Villèle

Jean-Baptiste de Villèle
Jean-Baptiste de Villèle

Homme d'État français (Toulouse 1773-Toulouse 1854).

Officier de marine établi à La Réunion de 1793 à 1807, il participe au soulèvement royaliste de Toulouse en 1814, critique la Charte et réclame le retour à l'Ancien Régime. Maire de Toulouse, et député en 1815, il est le chef le plus écouté des ultras. Ministre (février 1820), il juge trop modérée la politique du duc de Richelieu et démissionne (juillet 1821). Il revient vite au pouvoir comme ministre des Finances (décembre 1821) puis président du Conseil (septembre 1822). L'expédition d'Espagne (1823) a lieu malgré lui. Il fait voter le mandat de sept ans pour les députés de la Chambre « retrouvée » (1824) et le milliard des émigrés (1825). Les pairs rejettent son projet rétablissant le droit d'aînesse (1826) et il doit retirer celui de Peyronnet sur la presse (1827). Il dissout alors la Garde nationale (avril 1827) puis la Chambre (novembre 1827). Les élections donnant une majorité libérale, il démissionne (janvier 1828).