En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Émile Verhaeren

Émile Verhaeren
Émile Verhaeren

Poète belge de langue française (Sint-Amands 1855-Rouen 1916).

D'abord naturaliste (les Flamandes, 1883), puis mystique (les Moines, 1886), il écrit à la suite d'une crise spirituelle les poèmes désespérés des Soirs et des Debâcles (1888), puis des Flambeaux noirs (1888-1891), désespoir qui se mue en angoisse (les Campagnes hallucinées, 1893 ; les Villes tentaculaires, 1895), mais qui évolue vers un lyrisme social (les Forces tumultueuses, 1902 ; les Rythmes souverains, 1910). En une versification assouplie, il célèbre l'amour (les Heures claires, 1896) et les paysages de son pays natal (Toute la Flandre, 1904-1911). Désabusé par la guerre, Verhaeren s'engage dans la « mêlée » (les Ailes rouges de la guerre, 1916). On lui doit en outre des contes, des pages de critique littéraire et des pièces de théâtre.