En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis Jules Trochu

Général français (Le Palais, Belle-Île, 1815-Tours 1896).

Saint-cyrien (1837), envoyé en Algérie, il est nommé aide de camp du général Lamoricière (1842), puis du maréchal Bugeaud (1844). Lieutenant-colonel (1851), il participe à la campagne de Crimée (1854-1856) comme aide de camp du maréchal de Saint-Arnaud et du général Canrobert (1854). Général de brigade (1854), il se distingue au siège de Sébastopol (1855).

Divisionnaire (1859), il combat en Italie. Après avoir publié une étude sur l'Armée française en 1867 (1867), dans laquelle il dénonce la faiblesse des forces militaires, il est disgracié. Promu gouverneur de Paris (août 1870), président du gouvernement de la Défense nationale (septembre 1870), il commande sans énergie les troupes chargées de la défense de la capitale (novembre 1870). Critiqué au ministère de la Guerre, il doit abandonner ses fonctions à Vinoy (22 janvier 1871). Élu député à l'Assemblée nationale (→  les assemblées politiques en France), il siège avec les orléanistes (février 1871-juillet 1872). Il est l'auteur d'une seconde étude sur l'armée intitulée l'Armée française en 1879 (1879) et de Mémoires publiés en 1896.

Pour en savoir plus, voir l'article IIIe République.