En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Théodulf ou Théodulfe

Évêque d'Orléans (en Catalogne vers 750-Angers ? 821).

Pourvu par Charlemagne de l'évêché d'Orléans (781 ?), il est aussi abbé de Fleury (Saint-Benoît-sur-Loire), dont il fait un brillant foyer spirituel, et de Saint-Mesmin, près d'Orléans, qu'il restaure. En 816, il reçoit le pallium des mains du pape Étienne IV. Compromis dans la révolte de Bernard, roi d'Italie, il est emprisonné à Angers, où il meurt, à moins qu'il n'ait été empoisonné à sa sortie de prison.

Théodulf est un brillant représentant de la Renaissance carolingienne. Théologien, il a laissé un traité sur le Saint-Esprit (De Spiritu Sancto). Évêque, il a composé un important Pénitentiel ; poète, émule religieux de Virgile et d'Ovide, il est l'auteur surtout de Paraenesis ad judices et du Gloria, laus et honor, qui est passé dans la liturgie des Rameaux. Il fit construire, en 806, l'église de Germigny-des-Prés.

Pour en savoir plus, voir l'article Carolingiens