En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Théodose II

Les murailles de Constantinople
Les murailles de Constantinople

(401-450), empereur d'Orient (408-450), fils et successeur d'Arcadius.

Souverain cultivé, influencé par sa sœur Pulchérie, puis par son épouse, Eudoxie, il fait construire à Constantinople une grande enceinte fortifiée et accomplit une importante œuvre culturelle : fondation de l'université de Constantinople (425) ; rédaction du Code théodosien (435-438) ; réunion du concile d'Éphèse, convoqué par Théodose pour défendre Nestorius, qui est finalement condamné et déposé (431). En revanche, si la mort d'Honorius (423) lui permet d'espérer la réunification de l'Empire à son profit, il se contente de favoriser l'avènement de Valentinien III (425), auquel il marie sa fille Eudoxie (Licinia Eudoxia) [437].

À l'extérieur, il écarte le danger perse par une campagne victorieuse (421) achevée par la « paix de Cent Ans » (422), rompue dès 441 ; d'autre part, sa flotte, qui tente de supprimer la piraterie, vandale, est vaincue par Geiséric (431) ; enfin, incapable de repousser les invasions des Huns (de 441 à 449), il doit verser à leurs chefs un tribut de plus en plus important jusqu'à ce qu'Attila accepte d'évacuer l'Empire (449).

Pour en savoir plus, voir l'article Empire byzantin : histoire.