En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Théodore Ange Doukas Comnène

(?-après 1252), despote d'Épire (vers 1215-1230), empereur byzantin de Thessalonique (1224-1230), frère de Michel Ier Ange.

Profitant de l'absence de Démétrios de Montferrat, roi latin de Thessalonique (→ royaume de Thessalonique), Théodore Ange occupe son royaume, puis s'empare de Thessalonique (fin 1224), où il se fait couronner (1230), ce qui le pose en rival de l'empereur de Nicée (→ empire de Nicée).

Maître de l'Épire, de la Thessalie et d'une grande partie de la Macédoine, il enlève aux Vénitiens Corfou et Durazzo, aux Latins Xantheia et Didymotique, en Thrace, et aux Byzantins de Nicée la ville d'Andrinople, qu'ils viennent d'enlever à l'empire de Constantinople (1225). Pour s'emparer de cette ville, il se rapproche de Jean III Vatatzès et recherche l'alliance des Bulgares. Mais ceux-ci, qui désirent s'assurer la succession de l'Empire latin, battent et font prisonnier Théodore Ange à Klokotnica (mars 1230).

Aveuglé, puis libéré par son vainqueur Jean III Asen II, Théodore évince son frère Manuel (1230-1238) au profit de son fils aîné Jean III Doukas Comnène (1238-1244), puis va s'établir à Nicée. Jean III Doukas Vatatzès le fait alors intervenir auprès de son fils Jean pour qu'il renonce à son titre impérial et se contente de celui de despote (1242). De retour à Thessalonique, Théodore Ange gouverne au nom de ses fils Jean et Démétrios, lorsque Jean III Doukas Vatatzès prend la ville. Retiré à Vodhená (décembre 1246), il incite son neveu, le despote d'Épire Michel II, à attaquer Jean III Doukas Vatatzès (1252). Cette offensive ayant été brisée, Jean III se fait livrer Théodore Ange, qui meurt en prison.

Pour en savoir plus, voir l'article royaume de Thessalonique.