En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Erik Satie

Musicien français (Honfleur 1866-Paris 1925).

Pianiste au cabaret du Chat noir et à l'auberge du Clou, il est encouragé par Debussy. Il reste le précurseur du dadaïsme et du surréalisme (ballet Parade, 1917). Ses premières œuvres, inspirées par une volonté de dépouillement « médiéval et mystique », sont pour le piano (3 Gymnopédies, 1888 ; 3 Gnossiennes, 1890 ; Trois Morceaux en forme de poire, 1890- 1903 ; Pièces froides, 1897). Catholique et socialiste, attiré par la philosophie du sâr Peladan, il compose de la musique mystique (Messe des pauvres, 1895). À Arcueil, il reçoit à partir de 1923 des « disciples » (école d'Arcueil). Niant l'art, il expérimente la « musique d'ameublement » et aborde la « technique éclatée » et « répétitive » (ballet instantanéiste Relâche de Picabia en 1924, avec la musique du film Entr'acte de René Clair). Satie laisse également des mélodies, un Socrate, drame symphonique d'après Platon (1918), et des pages pour orchestre.