En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jonathan Richman

Guitariste, chanteur et compositeur de rock américain (Boston, Massachusetts, 1951).

Solitaire, en froid avec les études, Jonathan Richman quitte son Boston natal à seize ans pour vivre à New York et approcher ses idoles, le Velvet Underground et leur mentor Andy Warhol. Pour survivre, il chante en s'accompagnant à la guitare. De retour à Boston en 1970, il fonde les Modern Lovers, avec Jerry Harrison (futur Talking Heads), Dave Robinson (futur Cars) et Ernie Brooks (futur bras droit d'Elliott Murphy). Sur son premier album, Jonathan Richman And The Modern Lovers, produit par John Cale, Richman capture un concentré miraculeux de la naïveté des meilleurs garage bands des sixties et de la sombre beauté du spleen velvetien. Mais le disque, enregistré en 1974, mettra trois ans à sortir.

Et, lorsque le public punk découvrira le classique Roadrunner en 1977, Richman aura depuis quelque temps déjà tourné le dos à ses premières amours. Egyptian Reggae, son curieux tube instrumental sur lequel une guitare acoustique égrène une mélodie enjouée, définit clairement son nouvel état d'esprit. Profondément hostile au show-business et à tout ce qui a corrompu la pureté du rock and roll, Richman ressuscite la magie minimaliste d'un Buddy Holly, les fragiles harmonies du doo-wop, la candeur des jeunes Beach Boys.

Depuis près de vingt ans, bon an mal an, Jonathan sillonne donc l'Amérique et l'Europe, qu'il affectionne tant, afin de présenter à ses inconditionnels sa dernière collection de savoureuses chansons où il est immanquablement question de marchands de glaces, de doux Martiens ou d'insignifiants tracas conjugaux. D'un naturel et d'un optimisme contagieux, Jonathan Richman fait figure de délicieuse anomalie dans l'univers impitoyable et cynique du rock.