En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Richard III

Édouard V et son frère Richard
Édouard V et son frère Richard

(Fotheringhay, Northamptonshire, 1452-Bosworth, Leicestershire, 1485), roi d'Angleterre (1483-1485), fils cadet de Richard d'York.

Comme duc de Gloucester, Richard devient un personnage considérable pendant le règne de son frère Édouard IV, surtout après l'exécution de son autre frère, George de Clarence, en 1478.

Édouard IV le désigne comme le tuteur de ses enfants. À la mort du roi, il obtient facilement le titre de Protecteur (Régent) de préférence aux Woodville, détestés. L'aisance de ce premier succès et les encouragements de courtisans intéressés le décident à s'emparer de la couronne. Il séquestre le petit Édouard V et son frère, et fait déclarer leur naissance illégitime (juin 1483).

Proclamé roi, Richard III se débarrasse bientôt de ses neveux par l'assassinat. Les complots contre lui se multiplient très vite et, lorsqu'en août 1485 Henri Tudor, héritier des Lancastre, débarque en Angleterre, le royaume entier abandonne Richard, qui est vaincu et tué à Bosworth, près de Leicester. Avec lui disparaît la dynastie angevine (→ Plantagenêt).

La noirceur du monarque a inspiré à William Shakespeare un drame historique : Richard III. L'absence de sépulture a longtemps alimenté sa réputation de tyran jusqu'à la découverte, en septembre 2012 sous un parking de Leicester, d'un squelette que des tests génétiques ont permis d'identifier comme étant celui du dernier des Plantagenêts : l'analyse des traces de blessures subies par le jeune Richard III suggère, qu'après son décès, sa dépouille a été l'objet de plusieurs humiliations.

Pour en savoir plus, voir les articles Angleterre, Grande-Bretagne : histoire, guerre des Deux-Roses, Plantagenêt.