Identifiez-vous ou Créez un compte

Hifikepunye Pohamba

Hifikepunye Pohamba
Hifikepunye Pohamba

Homme d’État namibien (Okanghudi 1935).

1. Militant de la SWAPO

Originaire de la région de l’Ovambo, dans le nord du pays, il participe dès 1958 à la création de l’Organisation du peuple de l’Ovamboland (OPO), présidé par Sam Nujoma, puis en 1960, à sa transformation en Organisation du peuple de l’Afrique du Sud-Ouest (SWAPO), parti nationaliste et indépendantiste.

Alors que Sam Nujoma, contraint à l’exil, anime la résistance de l’extérieur, H. Pohamba est, pour la première fois victime de la répression, du régime sud-africain en 1961, avant de trouver refuge à Dar es-Salaam, en Tanzanie, le jour même de son indépendance. Il y rencontre S. Nujoma dont il deviendra le bras droit. Il participe alors activement à la lutte politique du parti, en vue de sa reconnaissance internationale, obtenue en 1973.

Élu au comité central de la SWAPO lors de son congrès de Tanga (Tanzanie) en 1969-1970, puis au bureau politique (1977), il en est le représentant en Afrique du Nord et de l’Ouest puis en Afrique de l’Est et le responsable des Finances (1977-1989), alternant déplacements en Algérie, Tanzanie, Zambie, Angola et retours en Namibie. Il séjourne un an à Moscou (1980-1981).

2. À la tête de la Namibie

Après les accords de 1988 entre l'Afrique du Sud et l'Organisation des Nations unies, H. Pohamba revient en 1989 pour préparer les premières élections namibiennes en tant que directeur de campagne de la SWAPO.

Élu député à l’Assemblée constituante en novembre 1989, il est ministre du gouvernement (1990-2005) – notamment chargé de la réforme agraire. Il accède à la présidence de la République en 2004, succédant à S. Nujoma qui a renoncé à briguer un quatrième mandat. Il est réélu en 2009.

Pour en savoir plus, voir l'article Namibie.