En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

William Pitt

dit le Second Pitt

William Pitt, dit le Second Pitt
William Pitt, dit le Second Pitt

Homme politique britannique (Hayes, Kent, 1759-Putney, près de Londres, 1806), fils de William Pitt, comte de Chatham.

Entré au Parlement comme « whig indépendant » (1781), il ne cesse de dénoncer la désastreuse guerre d'Amérique. Chancelier de l'Échiquier (1782-1783), puis Premier ministre (1783-1801), il obtient une majorité triomphale aux élections de 1784. Se consacrant à la restauration des finances, il recrée un fonds d'amortissement de la dette publique et fait conclure un traité de commerce avec la France (1786). Il réorganise aussi les colonies de l'Inde (1784). Au début de la Révolution française, il adopte une attitude de neutralité sympathique, mais l'expansionnisme français l'inquiète. En 1793, il rompt avec la France, et anime les coalitions qui se nouent successivement contre elle. Face au nationalisme irlandais qui menace l'effort de guerre (soulèvement de 1798), Pitt obtient l'intégration politique de l'Irlande dans le royaume britannique (acte d'Union, 1800). Mais George III s'oppose à l'émancipation des catholiques, et Pitt démissionne (1801). Revenu au pouvoir (1804), il gouverne le pays avec la même vigueur, et la victoire de Trafalgar (1805) permet la réussite de la politique de Blocus continental, décisive dans l'échec final de Napoléon. C'est sous le gouvernement du Second Pitt que prit forme le Royaume-Uni moderne.