En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Adolf Abramovitch Ioffe ou Adolf Abramovitch Joffe

Homme politique et diplomate soviétique (Simferopol 1883-Moscou 1927).

Issu de la grande bourgeoisie karaïte de Crimée, il adhère à la fin des années 1890 au parti ouvrier social-démocrate de Russie (POSDR). Souffrant d'une affection nerveuse, il se fait soigner à Vienne, où,à partir de 1908, il édite avec Trotski la Pravda. Arrêté en Russie (1912) et déporté en Sibérie, il rallie les bolcheviks en 1917 et entre au comité central de leur parti (juillet). Ambassadeur à Berlin (avril.-novembre 1918), il signe un traité d'alliance avec l'Allemagne (août), tout en menant une active propagande révolutionnaire qui entraîne son expulsion. Les sociaux-démocrates, qui viennent de prendre le pouvoir à Berlin, ne l'autoriseront pas à reprendre ses fonctions. Il dirige les négociations de paix avec l'Estonie, la Lituanie et la Lettonie (1920), et est envoyé comme ambassadeur pour la Chine et le Japon (1922-1924). Fidèle partisan de Trotski, il se suicide après l'exclusion de ce dernier du Comité central.

Pour en savoir plus, voir les articles révolution russe de 1917,URSS