En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

George Ier

(Osnabrück, près de Hanovre, 1660-Osnabrück, près de Hanovre, 1727), roi de Grande-Bretagne et d'Irlande (1714-1727) et Électeur de Hanovre (1698-1727), fils d'Ernest-Auguste de Brunswick-Lunebourg et de Sophie, petite-fille de Jacques Ier d'Angleterre.

Son mariage avec sa cousine Sophie Dorothée, en 1682, permet d'assurer l'unité hanovrienne, mais il divorce en 1694. En vertu de l'Acte d'établissement de 1701, il hérite des royaumes britanniques à la mort de la reine Anne Stuart (1714), fondant ainsi une nouvelle dynastie. Ne parlant pas l'anglais, il s'intéresse surtout à ses domaines germaniques. Aussi est-il peu populaire en Grande-Bretagne, où l'opposition jacobite reste menaçante (soulèvement de 1715). S'appuyant sur les whigs, il laisse le pouvoir réel à ses ministres Stanhope (1717-1721), et surtout Walpole (1715-1717 et 1721-1742). En politique extérieure, il conclut avec la France et les Provinces-Unies la Triple-Alliance (1717) contre l'Espagne.